Ville de Montréal

Ville de Montréal
Société de recyclage des piles rechargeables

Société de recyclage des piles rechargeables

09 juin 2005 14h05 HE

La Ville de Montréal, Guy Lafleur et la Société de recyclage des piles rechargeables font équipe

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 9 juin 2005) -

Les 65 casernes de pompiers de la Ville de Montréal s'équipent
de boîtes de collecte prêtes à recevoir les piles rechargeables usées et les vieux téléphones cellulaires à recycler.

M. Alan DeSousa, membre du comité exécutif, responsable du développement durable et du développement économique, a lancé, en collaboration avec la Société de recyclage des piles rechargeables et le Service de sécurité incendie de Montréal, le programme CellàrecyclerMC. Ce programme a pour but la récupération et le recyclage des piles rechargeables et des téléphones cellulaires dans l'ensemble des 65 casernes de pompiers de son territoire. Ceci représente un nombre important de points de collecte supplémentaires facilement accessibles à toute la population montréalaise.

La Ville de Montréal, qui se dotait de son premier plan de développement durable au mois d'avril dernier, se réjouit de la collaboration du Service de sécurité incendie de Montréal pour la collecte des piles. "En matière de développement durable, chaque petit geste compte. Le Service de sécurité incendie de Montréal participe ainsi à l'effet domino et prouve que chacun a son rôle à jouer dans l'atteinte des objectifs du développement durable", a fait savoir M. DeSousa.

Ce programme a pu voir le jour grâce au partenariat mis en place avec la Société de recyclage des piles rechargeables (RBRC). A l'occasion du lancement, étaient présents M. Guy Lafleur, ancien joueur vedette des Canadiens de Montréal et ambassadeur officiel de la RBRC, ainsi que Mme Susan Antler, directrice du programme canadien. "La Ville de Montréal donne aux citoyens cette possibilité de recycler simplement, en poussant la porte de leur caserne ! Les casernes de pompiers sont des endroits stratégiques situés au coeur de la communauté et par ce fait même, idéals pour implanter la collecte des piles rechargeables et des téléphones cellulaires. Les 65 casernes de la Ville s'ajoutent ainsi au réseau de collecte déjà existant chez les détaillants, dans les écocentres et certains bureaux d'arrondissement", a déclaré Mme Antler.

Les piles au nickel-cadmium (Ni-Cd), à hydrure métallique de nickel (Ni-MH), au lithium-ion (Li-ion) et les petites piles au plomb (Pb) scellées sont couramment utilisées pour alimenter les produits électroniques portables tels que les téléphones cellulaires et sans fil, les ordinateurs portables, les outils mécaniques sans fil, les radios émetteur-récepteur et les caméscopes. Bien que rechargeables, ces piles ne sont pas éternelles et il est important de les recycler. Dans le cadre du programme de la RBRC, toutes les piles rechargeables sont recyclées et traitées dans des installations de pointe conçues pour la revalorisation des métaux. Les matières récupérables sont ensuite utilisées pour fabriquer de l'acier inoxydable (nickel et fer) et de nouvelles piles (cadmium). Les téléphones réutilisables seront remis à neuf afin d'être réutilisés. Les téléphones cellulaires qui ne peuvent pas être remis à neuf seront recyclés de façon écologique.

A propos de la RBRC

La Société de recyclage des piles rechargeables (RBRC) est un organisme de service public à but non lucratif qui ouvre dans le domaine du recyclage des piles rechargeables. Plus de 30 000 lieux de collecte commerciaux et municipaux du Canada et des Etats-Unis sont inscrits au programme de recyclage des piles rechargeables et des téléphones cellulaires de la RBRC. La RBRC est financée par plus de 300 fabricants et distributeurs de piles rechargeables et de produits portables. La campagne de sensibilisation du public et le programme de recyclage des piles de la RBRC sont le résultat de la volonté de l'industrie de l'énergie rechargeable de conserver les ressources naturelles et d'éviter que les piles rechargeables et les téléphones cellulaires ne se retrouvent dans les déchets solides. Les contributions ou dons faits à la RBRC ne sont pas déductibles d'impôts. Pour plus d'information, composez le 1-877-2-RECYCLE ou visitez le http://www.cellarecycler.org.

Renseignements

  • Source :
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    Société de recyclage des piles rechargeables (RBRC)
    ou
    Renseignements :
    Ville de Montréal
    Marie-Josée Salvas
    (514) 872-8437
    ou
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    Darren Becker
    (514) 872-6412
    ou
    RBRC
    Susan Antler
    Fanny Hennebo
    1-888-224-9764
    ou
    RBRC
    Jessica Archambault
    1-866-795-RBRC (7272)