Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

23 nov. 2006 09h37 HE

La Ville de Montréal lance un concours de design pour améliorer les outils de collecte sélective

L'environnement et la propreté au coeur des préoccupations

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 23 nov. 2006) - Reconnaissant que la collecte par bacs de recyclage ne convient pas dans certains secteurs ou auprès de certaines clientèles, le Comité exécutif de la Ville de Montréal lance, sous la coordination du Bureau Design Montréal, un concours de design pour le développement d'un nouvel outil de collecte qui tiendra compte tant des critères de propreté que des critères environnementaux.

Ce concours s'inscrit dans la foulée des consultations tenues par la Commission permanente du conseil municipal sur le transport, la gestion des infrastructures et l'environnement qui reconnaissait que l'outil idéal de collecte n'existe pas et que, dans certains cas, le cadre bâti requiert des façons différentes de collecter.

"Dans notre quête pour continuellement améliorer le mobilier urbain et les outils destinés aux citoyennes et citoyens montréalais afin qu'ils répondent davantage à leurs besoins et contribuent à améliorer leur milieu de vie, nous trouvions important qu'une réflexion soit amorcée afin que des solutions innovatrices soient proposées comme alternative aux bacs actuels vieux de plus d'une vingtaine d'années. Nous approcherons donc des designers industriels afin qu'ils se penchent sur la question", a indiqué monsieur Benoit Labonté, membre du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine, du centre-ville et du design.

Montréal se prépare ainsi à l'échéance des contrats de collecte des matières recyclables au printemps 2008 qui ouvrira la voie à la révision des outils de collecte actuellement utilisés. "Pour atteindre les objectifs de récupération et de valorisation de 60 % des matières résiduelles énoncés dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008, la Ville souhaite tout mettre en oeuvre pour implanter le bac roulant partout où le bâti le permettra, soit sur environ 60% du territoire de l'Agglomération. Cet outil répondra au double objectif d'augmenter la quantité de matières recyclables collectées tout en assurant la propreté du domaine public. L'outil proposé par le concours de design offrira quant à lui une solution pour répondre aux problèmes rencontrés sur les 40 % restant du territoire", a indiqué monsieur Alan DeSousa, membre du comité exécutif responsable du développement durable, du développement économique et de Montréal 2025.

Parallèlement à ce concours, la Ville de Montréal effectuera un projet pilote afin d'évaluer de façon rigoureuse l'efficacité de la collecte sélective au moyen de sacs dans l'arrondissement de Ville-Marie. Cet arrondissement vit en effet une problématique particulière de propreté et est d'ores et déjà identifié comme peu propice à l'implantation de bacs roulants en raison de son cadre bâti. Le projet sera effectué sur 3 000 tonnes de matières sur une période de quinze à trente-six mois. Une campagne de sensibilisation et d'information sera menée par l'Arrondissement auprès de la population touchée par ce projet.

"En agissant dès maintenant, non seulement la Ville de Montréal propose-t-elle l'essai d'un mode de collecte convivial pour les citoyens, mais elle considère aussi cet outil comme un moyen efficace pour atteindre ses objectifs de propreté dans une zone densément peuplée et qui accueille chaque jour un demi million de travailleurs et visiteurs", a ajouté monsieur Marcel Tremblay, membre du comité exécutif responsable de la propreté.

En raison de l'arrivée prochaine des échéances des contrats de traitement des matières recyclables, le comité exécutif de la Ville de Montréal s'est aussi engagé à octroyer près de dix millions de dollars pour permettre la gestion de quelque 75 000 tonnes de matières recyclables que génèreront dix arrondissements au cours des trois prochaines années.

Cette année, la Ville poursuit l'élaboration de son Plan directeur de gestion des matières résiduelles. Une première étape a été franchie en 2005 avec la publication du document Les matières résiduelles à Montréal : Portrait 2004, qui dresse le bilan pour l'île de Montréal des matières résiduelles générées et de la quantité des matières recyclables ramassées de 2002 à 2004.

Renseignements

  • Darren Becker
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    514-872-6412