AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

16 mars 2007 15h30 HE

L'ACIA et l'USDA entreprennent la mise en oeuvre de mesures de surveillance additionnelles pour les pommes de terre

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 16 mars 2007) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et le Animal and Plant Health Inspection Service du département de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA) ont élaboré un protocole de certification conjoint relatif au nématode à kyste de la pomme de terre qui s'applique aux pommes de terre de semence qui sont commercialisées entre le Canada et les Etats-Unis.

La phase initiale du protocole commencera le 21 mars 2007. Il s'agira de la première étape de la mise en oeuvre des activités de surveillance relatives au nématode à kyste de la pomme de terre pour le Canada et les Etats-Unis. Ce protocole a été élaboré à la suite de la découverte du nématode à kyste de la pomme de terre dans la province de Québec et dans l'Etat de l'Idaho en 2006. Il vise à assurer le déplacement sécuritaire des articles réglementés entre le Canada et les Etats-Unis tout en continuant à prévenir la propagation de ces nématodes. Il tient compte des mesures d'atténuation du risque sur lesquelles le Canada et les Etats-Unis se sont entendus dans leurs lignes directrices sur les mesures phytosanitaires à la suite de la détection du nématode à kyste de la pomme de terre au Canada et aux Etats-Unis.

Comme la majorité des champs de pommes de terre sont actuellement gelés, la première étape du protocole comprendra l'échantillonnage et l'analyse du sol dans lequel se trouvaient les tubercules actuellement dans les installations d'entreposage pour toutes les pommes de terre de semence de la récolte 2006 qui n'ont pas encore été commercialisées entre le Canada et les Etats-Unis. Tous les envois effectués entre le Canada et les Etats-Unis doivent être accompagnés d'un certificat phytosanitaire et d'une déclaration additionnelle confirmant que le lot a été analysé et qu'il est exempt du nématode à kyste de la pomme de terre conformément au protocole convenu.

La prochaine étape de la surveillance de la pomme de terre entre les deux pays commencera au cours de l'année de production 2007 et inclura un plus grand nombre de prélèvements d'échantillons au champ des pommes de terre de semence. Les discussions sur les prélèvements d'échantillons se poursuivront entre les représentants de l'ACIA et de l'USDA et les intervenants au cours des mois à venir.

Le nématode à kyste de la pomme de terre est reconnu à l'échelle internationale comme un ravageur justifiable de quarantaine; il ne pose toutefois aucun danger pour la santé humaine. Il se propage principalement par l'entremise de terre contaminée. S'il n'est pas contrôlé, ce ravageur peut causer des dégâts importants aux récoltes de pommes de terre. Les pommes de terre et les tomates sont les principales cultures d'importance économique attaquées par ces ravageurs. L'impact économique de ces nématodes peut être élevé en raison des pertes de récoltes, des dépenses entraînées pour lutter contre le ravageur et des interruptions de l'accès aux marchés.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le nématode à kyste de la pomme de terre, visitez notre site Web à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca.

Renseignements

  • l'Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-228-6682
    ou
    Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS)
    Relations avec les médias
    Melissa O'Dell
    301-734-5222
    Jerry Redding
    202-720-4623