Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

04 juin 2009 14h01 HE

L'ACIA et l'USDA révisent les Lignes directrices sur le nématode à kyste de la pomme de terre

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 juin 2009) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et le Département de l'agriculture des Etats-Unis (USDA) ont annoncé aujourd'hui la diffusion d'une version révisée des Lignes directrices sur le nématode à kyste de la pomme de terre (NKPT). Les nouvelles lignes directrices permettent la poursuite du commerce des pommes de terre de semence entre les deux pays. Même s'il ne présente aucun risque pour la santé humaine, à l'échelle internationale, le NKPT est considéré comme un ravageur nuisible qui détruit les plantes revêtant une importance économique. Au Canada et aux Etats-Unis, il est considéré comme un ravageur justiciable de quarantaine.

"Le gouvernement s'engage à aider les agriculteurs à prospérer et à leur faciliter l'accès aux marchés internationaux, a déclaré le ministre de l'Agriculture, M. Gerry Ritz. Les lignes directrices révisées permettront la poursuite du commerce des pommes de terre de semence entre le Canada et les Etats-Unis."

"Les Etats-Unis et le Canada s'engagent à unir leurs efforts pour limiter la propagation des nématodes à kyste de la pomme de terre de part et d'autre de la frontière, a ajouté le secrétaire à l'Agriculture des Etats-Unis, M. Tom Vilsack. Les nouvelles lignes directrices garantiront un approvisionnement abondant en pommes de terre pour les consommateurs et des marchés viables pour les producteurs."

Les Lignes directrices sur le NKPT décrivent l'enquête nationale sur la production de pommes de terre visant le dépistage du NKPT au Canada et aux Etats-Unis, et exigent désormais une analyse plus poussée des échantillons de sol et un échantillonnage à plus grande échelle dans tous les champs où les pommes de terre de semence sont cultivées en vue du commerce entre les deux pays. Les Lignes directrices énoncent également les mesures à prendre lorsqu'on détecte la présence du NKPT, ainsi que les procédures à suivre pour lever les restrictions s'appliquant aux terres.

Le Canada et les Etats-Unis ont révisé les Lignes directrices en collaboration avec des représentants de l'industrie. Les deux pays continueront de travailler avec les groupes intéressés pour s'assurer que les exigences définies sont respectées.

L'amélioration continue des stratégies de dépistage et des mesures à prendre lorsqu'on découvre la présence de NKPT est essentielle à la prévention de la propagation de ce ravageur et à la poursuite du commerce transfrontalier des pommes de terre de semence.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600