Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

01 avr. 2014 13h50 HE

L'ACIA prend des mesures pour protéger les arbres de l'agrile du frêne

Agrandissement de la zone réglementée à compter du 1er avril 2014

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 1 avril 2014) - l'Agence canadienne d'inspection des aliments

Aujourd'hui, la plupart des zones actuellement réglementées pour lutter contre l'agrile du frêne en Ontario et au Québec seront consolidées en une vaste zone réglementée. Cette décision permettra aux autorités de mieux protéger les forêts canadiennes en mettant l'accent sur la prévention de la propagation de l'agrile du frêne dans de nouvelles régions du Canada.

Le déplacement de bois de chauffage de toutes les espèces, ainsi que les frênes, le matériel de pépinière issu du frêne ou le bois de frêne (y compris les copeaux de bois, les matériaux d'emballage en bois ou le bois de calage) est interdit à l'extérieur de cette zone sans la permission écrite de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). En effet, ces produits pourraient être infestés par l'agrile du frêne et contribuer à sa propagation. Le déplacement de ces produits à l'extérieur de la zone réglementée sans permission pourrait entraîner des amendes et/ou des poursuites en justice.

L'ACIA poursuivra ses activités de surveillance, de réglementation, d'application de la loi et de communication à l'échelle du Canada pour freiner l'agrile du frêne.

En bref

  • Cette vaste zone comprendra les autoroutes 400, 401, 416 et 417 en Ontario et les autoroutes 15, 20, 40 et 50 au Québec.
  • L'ACIA a établi des zones réglementées pour restreindre le déplacement de produits ligneux pouvant être infestés vers de nouvelles régions exemptes du ravageur.
  • En date de la période de l'enquête (2013), la présence de l'agrile du frêne a été confirmée dans dix comtés/districts en Ontario et dans dix municipalités régionales de comté (MRC) au Québec.
  • Depuis la première découverte du ravageur en Amérique du Nord en 2002, l'agrile du frêne a tué des dizaines de millions de frênes au Canada et aux États-Unis et a coûté des dizaines de millions de dollars aux propriétaires, aux ordres de gouvernement et à l'industrie.

Citations

« Les espèces envahissantes menacent la santé de nos forêts et celle de nos industries forestières. Cette mesure contribuera à ralentir la propagation de l'agrile du frêne dans de nouvelles régions, ce qui permettra de préserver l'accès des produits canadiens aux marchés et de protéger nos ressources naturelles. »

Gerry Ritz, Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« L'agrile du frêne est un ravageur très destructeur, qui a tué des millions de frênes en Ontario et au Québec. Il constitue une menace économique et environnementale pour les régions urbaines et forestières de l'Amérique du Nord. L'agrandissement de la zone réglementée permettra principalement à l'ACIA de limiter la propagation de l'agrile du frêne dans d'autres régions du Canada. »

Greg Wolff, Chef de la protection des végétaux, ACIA

Liens connexes

- Agrile du frêne - Information supplémentaire

- Carte mise à jour : Zones actuellement réglementées à l'égard de l'agrile du frêne

- Produits réglementés

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agence canadienne d'inspection des aliments
    613-773-6600

    Jeff English
    Directeur des communications
    Cabinet du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz
    613-773-1059