Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

19 mai 2010 08h15 HE

L'activité sur le marché de l'habitation diminuera à Ottawa en 2011

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 mai 2010) - La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a publié aujourd'hui ses plus récentes prévisions pour la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Ottawa dans l'édition du printemps 2010 de son rapport Perspectives du marché de l'habitation, Ottawa.

Voici quelques faits saillants de ce rapport :

  • Le nombre de ventes comptabilisées par le Multiple Listing Service (MLS®) va monter jusqu'à 15 850, tandis que le prix moyen gagnera plus de 7 % d'ici la fin de 2010.
  • L'accroissement des ventes sera principalement dû à l'intensité de l'activité au début de 2010 : on peut s'attendre à ce que celle-ci se calme d'ici la fin de l'année et en 2011 en raison de la montée des charges de remboursement hypothécaire.
  • Après avoir ralenti en 2009, les mises en chantier d'habitations devraient s'accélérer de 8 % cette année avant de se modérer en 2011.
  • À la fin de 2010, la rémunération hebdomadaire moyenne aura progressé de 4 % en glissement annuel. Son niveau élevé appuiera le marché de l'habitation de la capitale.

« Bien que l'emploi va continuer de se redresser en 2011, l'effet conjugué du renchérissement des habitations et d'une légère poussée des taux d'intérêt entraînera un ralentissement de l'activité sur le marché de l'habitation », a déclaré Sandra Pérez Torres, analyste principale de marché à la SCHL. « Les logements situés dans des ensembles de forte densité devraient afficher la plus solide croissance au cours des prochaines années et le renchérissement des maisons individuelles jouera de plus en plus en faveur des maisons en rangée et des jumelés », a ajouté Mme Pérez Torres.

« Les tendances observées pour le marché de l'habitation de la RMR d'Ottawa reflètent généralement les perspectives pour le reste de l'Ontario. La hausse des charges de remboursement hypothécaire, l'intensification des pressions exercées par l'offre et le repli de la demande chez les accédants à la propriété ralentiront le rythme d'activité sur le marché de l'habitation de la province plus tard cette année et en 2011 », a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour la région de l'Ontario. « Cette transition sur le marché de l'habitation devrait se faire graduellement grâce à l'amélioration de la conjoncture de l'emploi, aux taux d'intérêt exceptionnellement bas et à la croissance constante du revenu des ménages », a ajouté M. Tsiakopoulos.

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1­800­668­2642.

This document is also available in English

Renseignements

  • Pour Ottawa (en français ou en anglais) :
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Sandra Pérez Torres
    Analyste principale de marché
    613-748-5120
    sperezto@schl.ca
    ou
    Ontario:
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Ted Tsiakopoulos
    Economiste régional
    416-218-3407
    ttsiakop@schl.ca
    ou
    Canada:
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Charles Sauriol
    Agent principal, Relations avec les médias
    613-748-2799
    csauriol@schl.ca