Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

05 nov. 2015 10h00 HE

L'activité sur le marché de l'habitation d'Ottawa devrait augmenter légèrement en 2016

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 nov. 2015) - Le nombre de mises en chantier d'habitations augmentera légèrement en 2016 à Ottawa, mais il n'atteindra pas les sommets enregistrés récemment, en raison du repli de la construction de logements destinés à la copropriété.

« En 2016, la demande de logements devrait être soutenue à Ottawa, car les emplois et les revenus augmentent. Les faibles taux hypothécaires et une modeste hausse des prix continueront de stimuler la demande de logements situés dans des bâtiments de faible hauteur cette année et l'an prochain, mais une progression plus forte des prix et une remontée des taux hypothécaires pèseront beaucoup plus sur la demande de logements de propriétaires-occupants en 2017 », a indiqué Anne-Marie Shaker, analyste de marché à la SCHL.

À la Conférence de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation d'Ottawa (#HOCOTT) de cette année, intitulée « Votre guide sur le marché de l'habitation d'Ottawa », les analystes de marché de la SCHL ont présenté des prévisions détaillées relativement à ce marché pour 2016 et décrit comment les tendances économiques et démographiques agiront sur le marché de l'habitation d'Ottawa.

Voici les points saillants de la conférence d'aujourd'hui :

  • Le nombre de mises en chantier augmentera en 2016 par rapport à 2015, passant de 4 935 à 5 120.
  • Les mises en chantier d'appartements demeureront stables à 1 800 en 2016, car le rythme de la construction ralentira.
  • Les ventes MLS augmenteront de 3,4 % en 2016, une progression légèrement plus lente qu'en 2015.

« Malgré l'amélioration de la performance économique, le marché ontarien de l'habitation devrait ralentir durant la période visée par les prévisions, car les frais liés à la possession d'un logement continuent d'augmenter. Cependant, certains segments du marché de l'habitation seront plus dynamiques que d'autres. L'activité devrait en effet être vigoureuse dans les centres du Sud-Ouest et du Sud de l'Ontario situés près de la région du Grand Toronto, car les logements y sont en général relativement abordables. Elle le sera aussi dans le segment des ensembles résidentiels de forte densité, dont font partie les logements locatifs, un type d'habitation plus abordable, a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL. »

Mettant à contribution 70 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca, LinkedIn et Facebook.

Utilisez le mot-clic #HOCOTT

Renseignements