SOURCE: Wireless Broadband Alliance

Wireless Broadband Alliance

09 nov. 2011 02h45 HE

L'adoption des smartphones et des tablettes devrait mener à une augmentation de 350 % du nombre de points d'accès Wi-Fi à l'échelle mondiale d'ici à 2015

Une étude révèle que le nombre de connexions à des points d'accès Wi-Fi depuis un smartphone dépasse désormais le nombre de connexions depuis un ordinateur portable en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique

SINGAPOUR, SINGAPOUR--(Marketwire - Nov 9, 2011) - La Wireless Broadband Alliance (WBA), l'association de l'industrie centrée sur l'apport d'une expérience Wi-Fi de nouvelle génération, a publié aujourd'hui un rapport sur l'état du marché mondial des points d'accès Wi-Fi publics réalisé par la société d'analystes Informa Telecoms & Media. Ce rapport inclut une étude complète de 259 prestataires de services et fournisseurs d'accès Wi-Fi.

Il révèle que le nombre de points d'accès Wi-Fi publics à l'échelle mondiale devrait passer de 1,3 million en 2011 à 5,8 millions d'ici à 2015, soit une hausse de 350 %. Ce nombre n'inclut pas les "points d'accès communautaires", qui permettent aux utilisateurs de partager leur propre point d'accès Wi-Fi avec d'autres, ajoutant 4,5 millions de points d'accès supplémentaires au total mondial.

À elle seule, China Mobile prévoit de déployer un million de points d'accès tandis que la société japonaise KDDI compte passer de 10 000 à 100 000 points d'accès Wi-Fi en six mois. L'étude a révélé que cette croissance se concentrera sur trois types de lieux : les espaces extérieurs avec accès étendu (ex. : les parcs), les espaces extérieurs avec accès local (ex. : les attractions touristiques populaires) et les antennes de transport (ex. : les aéroports).

Les conclusions montrent également que 58 % des opérateurs - y compris 47 % des opérateurs mobiles - considèrent que les points d'accès Wi-Fi sont très importants ou cruciaux pour l'expérience de leurs clients, qu'ils déchargent les réseaux encombrés du haut débit mobile, et qu'ils offrent une plateforme de services à valeur ajoutée.

La croissance des données mobiles est un facteur clé dans cette rapide expansion des points d'accès Wi-Fi. Selon le rapport, le trafic mondial des données mobiles devrait totaliser 16,84 millions de téraoctets d'ici à 2014. Les opérateurs pensent gérer l'impact de cette croissance principalement au moyen de nouvelles stratégies de tarification et de décharge Wi-Fi.

L'étude a démontré que le nombre de connexions à des points d'accès Wi-Fi effectuées à partir de smartphones dépasserait bientôt celui des ordinateurs portables à l'échelle mondiale. Les ordinateurs portables représentent aujourd'hui moins de la moitié (48 %) des connexions aux points d'accès, les smartphones 36 % et les tablettes 10 %. En Asie-Pacifique et en Amérique du Nord, le nombre de connexions depuis des smartphones dépasse déjà celui des ordinateurs portables. En Amérique latine, les connexions effectuées depuis des smartphones et des ordinateurs portables sont actuellement au même niveau. Les personnes interrogées ne s'attendent pas à ce que des déploiements de haut débit mobile LTE aient un impact sur l'expansion des points d'accès Wi-Fi.

Le rapport met en lumière plusieurs obstacles à l'adoption et à l'utilisation des points d'accès Wi-Fi publics. La complexité des procédures d'authentification, le coût de l'accès, la découverte par l'utilisateur des réseaux disponibles et la sécurité figurent parmi les obstacles cités. Un opérateur du Royaume-Uni a récemment indiqué que seulement 20 % de ses utilisateurs accédaient aux points d'accès publics étant à leur disposition.

Cependant, ce nouveau rapport indique que plusieurs obstacles seront surmontés par les points d'accès de nouvelle génération (NGH pour Next Generation Hotspots), qui font actuellement l'objet d'essais à l'échelle internationale. Ces NGH permettent aux utilisateurs de naviguer de manière transparente entre les réseaux cellulaires et Wi-Fi en utilisant la carte SIM de leur appareil mobile pour s'identifier, réduisant les préoccupations relatives à l'authentification, à la découverte de réseau et à la sécurité. Les opérateurs réduisent également le coût d'accès en offrant de plus en plus un accès Wi-Fi public dans le cadre de leurs offres cellulaires ou haut débit.

Chris Bruce, Président de la WBA et PDG de BT Openzone, a déclaré : "Ces conclusions montrent que nous sommes sur le point d'entrer dans l'âge d'or du Wi-Fi avec une explosion prévue du nombre de déploiements de points d'accès. Les opérateurs fixes étendent leurs services de haut débit au-delà du foyer et du lieu de travail, et le Wi-Fi soutient les réseaux encombrés du haut débit mobile. Les essais effectués sur les points d'accès de nouvelle génération créent des percées dans les obstacles restants, et en offrant une expérience utilisateur qui soit simple et sécurisée, l'utilisation des points d'accès continuera à monter en flèche."

Ces résultats représentent 259 experts en Wi-Fi public, dont plus de la moitié travaillent chez des opérateurs possédant une importante présence géographique, représentant tous les continents majeurs mais centrés sur les marchés développés. Le rapport complet est disponible sur le site Internet de la Wireless Broadband Alliance à l'adresse : http://www.wballiance.com/resource-centre/global-developments-wifi-report.html

Notes à l'intention des rédacteurs

À propos de la Wireless Broadband Alliance

Fondée en 2003, la Wireless Broadband Alliance (WBA) vise à garantir une expérience utilisateur remarquable via le déploiement mondial d'un Wi-Fi de nouvelle génération. La WBA et ses membres leaders de l'industrie se consacrent à offrir cette expérience de qualité en combinant une innovation technologique, une interopérabilité et une sécurité optimales.

La WBA compte aujourd'hui parmi ses membres d'importants opérateurs fixes tels que BT, NTT Communications, Comcast et Time Warner Cable, sept des 10 plus grands groupes d'opérateurs mobiles (en termes de recettes) et des sociétés technologies de premier plan comme Cisco, Google et Intel. Ces membres desservent plus de 390 millions de clients et ont déployé plus de 290 000 points d'accès à travers le monde. Ils travaillent également avec des opérateurs internationaux pour favoriser l'innovation, offrir une connectivité transparente et optimiser les investissements réseau. Le Conseil de la WBA inclut AT&T, BT, Boingo, Cisco, Deutsche Telekom, KT, NTT DOCOMO, Orange France, True Internet et TMN/Portugal Telecom. www.wballiance.com

Suivez la Wireless Broadband Alliance sur Twitter :

www.twitter.com/wballiance

Pour consulter l'infographie associée à ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/WBAinfographic.pdf

Pour consulter la vidéo associée à ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://youtu.be/qrD-mXbQUHY

Renseignements



  • Contacts :
    Temono pour la Wireless Broadband Alliance
    Stephanie Ross
    +44 207 089 8896
    wba@temono.com