Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

24 août 2012 13h47 HE

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a analysé des centaines d'échantillons d'eau embouteillée pour la présence de bromate et déterminé que 100 % des produits échantillonnés...

...peuvent être consommés sans danger

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 août 2012) - Selon une étude publiée aujourd'hui par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), tous les échantillons d'eau embouteillée analysés pour la présence de bromate sont salubres. Il s'agit d'un autre exemple des analyses régulières effectuées par l'ACIA dans le cadre de ses efforts visant à assurer la salubrité de l'approvisionnement alimentaire canadien pour les consommateurs.

L'ACIA a analysé 288 échantillons d'eau de source, d'eau minérale et d'eau purifiée embouteillée, produite au Canada ou importée, prélevée dans onze villes canadiennes en 2010-2011. La plupart des échantillons analysés, à savoir 250 échantillons, ne contenaient aucune concentration détectable de bromate. Des 38 autres échantillons, seulement six dépassaient la limite énoncée dans les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada, soit 10 ppb. Une évaluation plus poussée de ces six échantillons a permis de déterminer que ces produits ne posent aucun risque pour la santé, et aucun rappel d'aliments n'est requis.

Le bromate est un composé chimique qui se retrouve naturellement dans l'eau en raison des phénomènes de ruissellement, de lixiviation et d'intrusion de l'eau de mer. Il peut également se former durant le procédé d'ozonation qui sert à purifier et à désinfecter l'eau embouteillée. En général, la détection de concentrations élevées de contaminants, comme le bromate, nécessite une évaluation plus poussée. Les évaluations de suivi de Santé Canada permettent de déterminer si les concentrations détectées posent un risque pour la santé, selon le contaminant, la fréquence d'exposition prévue et la contribution à l'ensemble du régime alimentaire. Ces facteurs aident à déterminer si d'autres mesures sont requises, telles que la saisie du produit ou un rappel d'aliments.

L'ACIA procède fréquemment à l'analyse de divers produits alimentaires pour vérifier si ces derniers représentent un danger particulier ou un risque pour la santé des consommateurs. Si l'on constate qu'un produit présente un risque pour la santé humaine, un avis de rappel est immédiatement diffusé.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur le présent rapport d'enquête à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600