Commissariat aux langues officielles

Commissariat aux langues officielles

28 mai 2015 10h00 HE

L'Agence des services frontaliers du Canada a choisi la bonne voie en matière de langues officielles, dit le commissaire

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwired - 28 mai 2015) - L'Agence des services frontaliers du Canada (l'ASFC) a renforcé son engagement en ce qui concerne les langues officielles, et les Canadiens remarqueront la différence aux frontières, affirme Graham Fraser, commissaire aux langues officielles.

Dans un rapport de vérification publié aujourd'hui, le commissaire examine si les voyageurs reçoivent des services de qualité égale en français et en anglais aux points d'entrée aux aéroports et aux frontières terrestres partout au Canada.

« Au cours des dix dernières années, l'Agence des services frontaliers du Canada a réalisé de nets progrès en vue de se conformer à la Loi sur les langues officielles, a indiqué M. Fraser. Maintenant que la voie est tracée, nous pouvons nous attendre à ce que le service au public s'améliore encore aux frontières. »

Le commissaire a émis huit recommandations dans le but d'aider l'Agence à mieux se conformer à la Loi, y compris une recommandation dans laquelle il demande à l'ASFC d'instaurer un mécanisme de surveillance formelle pour voir si ses employés accueillent les voyageurs dans les deux langues officielles.

« Une offre active de service en français et en anglais ainsi qu'un service de qualité égale dans les deux langues officielles sont essentiels, particulièrement en raison du rapport de force qui existe aux frontières, dit M. Fraser. Lorsque les voyageurs pensent qu'ils seront redirigés et retardés s'ils demandent un service en français, ils sont moins susceptibles d'exercer leurs droits linguistiques. »

Le commissaire a reconnu la difficulté de l'ASFC à offrir des services en tout temps aux 117 postes frontaliers terrestres et aux 13 aéroports internationaux de l'ensemble du pays, dont plus de la moitié sont désignés bilingues.

L'offre garantie de service aux voyageurs dans la langue officielle de leur choix est une priorité pour le commissaire. En 2013-2014, il a mené une campagne de sensibilisation aux droits linguistiques dans les aéroports. Il a aussi examiné les services d'Air Canada au public voyageur en 2011 et également plus tôt cette année.

« Les agents des services frontaliers personnifient l'image du Canada pour la centaine de millions de voyageurs qu'ils accueillent chaque année. Ces employés ont tous les jours l'occasion unique de représenter la dualité linguistique du Canada pour les visiteurs et les Canadiens », a conclu le commissaire.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.

Renseignements

  • Nelson Kalil, Gestionnaire, Communications stratégiques
    et Relations avec les médias
    Commissariat aux langues officielles
    819-420-4714 / Sans frais : 1-877-996-6368
    Cellulaire : 613-324-0999
    nelson.kalil@clo-ocol.gc.ca