Agence des services frontaliers du Canada



Agence des services frontaliers du Canada

15 oct. 2012 10h45 HE

L'Agence des services frontaliers du Canada ouvre de nouvelles installations de formation ultramodernes à Rigaud

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 oct. 2012) - Le ministre de la Sécurité publique du Canada, Vic Toews, de concert avec le sénateur Jean-Guy Dagenais, a annoncé aujourd'hui l'ouverture officielle de nouvelles installations de formation pour l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à Rigaud, au Québec.

« Notre gouvernement est déterminé à protéger notre frontière et les collectivités canadiennes, a dit le ministre Toews. L'investissement de 57,5 millions de dollars effectué dans ces installations est essentiel pour continuer d'assurer la sécurité des familles canadiennes en veillant à former et à munir d'une arme les agents aux points d'entrée terrestres et maritimes, de même que les agents responsables de l'exécution de la loi. »

Grâce à l'agrandissement récent du Collège de l'ASFC, les agents des services frontaliers pourront bénéficier d'une formation exceptionnelle et continuer ainsi d'assurer la santé et la sécurité des Canadiens, tout en facilitant la libre circulation des marchandises et des voyageurs en règle.

« Notre gouvernement concentre ses efforts sur l'emploi, la croissance et la prospérité à long terme. Nous sommes fiers d'investir les fonds nécessaires dans ces installations afin d'assurer la sécurité de millions de Canadiens qui se déplacent et font des échanges commerciaux à la frontière », a dit le sénateur Dagenais.

Les travaux de construction des nouvelles installations à Rigaud ont créé environ 250 emplois. Le Collège de l'ASFC comprend des salles de simulation dotées de simulateurs PRISim, lesquels aident à former les agents à traiter un large éventail d'options de réponses. Il comprend également deux champs de tir comptant chacun 18 portiques, un hangar et un complexe multifonctionnel avec des salles de formation.

« Ces installations de pointe sont une opération phare pour nous tous. Pour gérer la frontière dans la monde complexe d'aujourd'hui, nos employés doivent posséder des compétences diverses et savoir utiliser la technologie à bon escient en coulisses et lorsqu'ils s'adressent directement aux commerçants et aux voyageurs. Ce collège est indispensable pour nous permettre de nous acquitter de nos fonctions et d'atteindre l'excellence dans la prestation des services frontaliers », a indiqué Luc Portelance, président de l'ASFC.

Dans le cadre du programme d'armement de l'ASFC, on compte à l'heure actuelle 2 142 agents armés qui ont été déployés partout au pays.

Renseignements

  • Julie Carmichael
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique
    613-991-2924

    Relations avec les médias de l'ASFC
    613-957-6500