Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

08 mai 2009 11h14 HE

L'Agence mondiale antidopage demeurera à Montréal jusqu'en 2021

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 mai 2009) - L'honorable Gary Lunn, ministre d'Etat (Sports), et l'honorable Denis Lebel, ministre d'Etat (Agence de développement économique pour les régions du Québec), ont posé un geste concret aujourd'hui afin que le siège social de l'Agence mondiale antidopage (AMA) demeure à Montréal pour une autre décennie.

M. John Fahey, président de l'AMA, et M. André Gamache, président-directeur général de Montréal International, ont aussi participé à la signature de l'entente, au siège social de l'AMA, qui prolonge l'accord original jusqu'en 2021. Le financement fédéral annuel octroyé à l'Agence sera d'un million de dollars.

"L'AMA et le Canada continueront de faire équipe dans la lutte mondiale contre le dopage sportif, a déclaré le ministre d'Etat Lunn. Nous avons fièrement appuyé l'AMA depuis ses débuts, et nous continuerons à le faire. En gardant le siège social de l'AMA au Canada, nous ne faisons pas qu'appuyer l'esprit sportif. Nous renforçons aussi notre engagement auprès de la communauté scientifique montréalaise reconnue mondialement."

"Développement économique Canada est heureux de renouveler son appui financier à l'AMA, a ajouté le ministre d'Etat Lebel. Les fonds consentis permettront à l'Agence de conserver son siège social à Montréal jusqu'en 2021. La présence de l'AMA contribue à la renommée internationale de la métropole comme centre d'affaires et du savoir."

"Montréal International est ravi que son entente avec l'AMA ait été prolongée de 10 ans. La décision de l'AMA de maintenir son siège à Montréal témoigne de la très forte valeur ajoutée offerte par notre métropole, a déclaré M. Gamache. En plus des contributions financières que nous gérons au nom des partenaires gouvernementaux, nous mettons également nos services à la disposition du personnel international de l'AMA, reconnu pour son expertise en termes d'antidopage dans le sport, en ce qui a trait aux aspects scientifiques, juridiques, techniques et communicationnels."

"L'AMA se réjouit de l'engagement pris par les gouvernements du Canada et du Québec de soutenir l'Agence à long terme, dans le cadre de leur partenariat avec Montréal International, a affirmé M. Fahey. Montréal s'est avéré un endroit idéal pour notre siège et nous sommes heureux d'y demeurer. Les membres de notre personnel apprécient les caractéristiques uniques de Montréal, qui font d'elle une ville internationale et multiculturelle et un endroit où il fait bon vivre et travailler."

L'Agence mondiale antidopage est un organisme international indépendant qui a été fondé en 1999 par le Mouvement olympique (mené par le Comité International Olympique) et divers gouvernements afin de promouvoir l'éthique dans le sport et d'harmoniser la lutte mondiale contre le dopage.

L'aide financière du Canada provient de deux sources. L'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec accorde 1 million de dollars par année à l'AMA et le gouvernement du Québec, par l'entremise du ministère des Relations internationales, accorde quelque 500 000 dollars par année. Ces fonds sont gérés par l'organisme Montréal International dont la mission est de soutenir et de promouvoir le développement de Montréal sur la scène internationale et d'y attirer des organismes internationaux.

De plus, le gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien, a affecté 1,1 million de dollars en 2008-2009 en tant que contribution annuelle du Canada au budget opérationnel de l'AMA. Le Mouvement olympique accorde à l'AMA une aide financière égale à celle des gouvernements.

Le Canada demeure un chef de file de la lutte contre le dopage. Il est déterminé à travailler avec l'AMA par l'entremise de la Convention internationale de l'UNESCO contre le dopage dans le sport, de concert avec le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (un organisme indépendant et sans but lucratif) et avec d'autres pays et parties intéressées partout dans le monde pour faire progresser les valeurs de l'équité et de l'éthique dans le sport, dont le sport libre de dopage.

Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle de presse.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Gary Lunn, C.P.,
    député et ministre d'Etat (Sports)
    Michelle Yao
    819-934-1131
    ou
    Patrimoine canadien
    Relations avec les médias
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    ou
    Développement économique Canada
    Catherine Vallée
    514-283-0368
    catherine.vallee@dec-ced.gc.ca
    ou
    Cabinet de l'honorable Denis Lebel
    Développement économique Canada
    Eric Lefebvre
    Adjoint principal, Communications
    Cell.: 613-608-7906
    eric.lefebvre@dec-ced.gc.ca