SOURCE: The Pembina Institute

The Pembina Institute

SOURCE: Environmental Defense Fund

Environmental Defense Fund

23 nov. 2015 11h11 HE

L'Alberta montre la voie en matière de méthane dans le cadre du nouveau plan climatique

CALGARY, AB ET NEW YORK, NY--(Marketwired - 23 novembre 2015) - L'Environmental Defense Fund (EDF), première organisation mondiale à but non lucratif basée aux U.S.A, et l'Institut Pembina, premier groupe de réflexion canadien sur l'énergie propre, ont accueilli aujourd'hui la parution par la Province d'Alberta d'un projet ambitieux de réduction de méthane dans le secteur pétrolier et gazier. Un élément important de la stratégie du changement climatique de l'Alberta annoncé ce jour est l'établissement d'un objectif ferme dans la réduction des émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier de 45 pour cent d'ici 2025.

" L'objectif de réduction des émissions de méthane en amont du secteur pétrolier et gazier place l'Alberta en position de leader sur ce problème critique au sein des juridictions mondiales produisant des combustibles fossiles ", a déclaré Ed Whittingham, directeur général de l'Institut Pembina. " Il est logique de se concentrer sur les plus grandes sources de pollution de gaz à effet de serre dans ce secteur - le méthane - parce qu'elles proposent la plus grande réduction par dollar et l'objectif est réalisable grâce à la technologie et aux pratiques qui sont aujourd'hui disponibles dans le commerce ".

" L'objectif de réduction des émissions de méthane de l'Alberta prépare le terrain d'une grande victoire pour le Canada et l'environnement mondial ", a déclaré Fred Krupp, président de l'Environmental Defense Fund. " Les principales nations productrices de pétrole et de gaz, notamment le Canada, peuvent avoir un impact immédiat sur le degré de réchauffement que notre planète subit actuellement. Mais les réglementations des sources déjà existantes et des nouvelles sont critiques et réalisables afin d'atteindre cet objectif. Nous continuerons d'insister sur la réglementation immédiate de ces sources en travaillant avec le gouvernement de l'Alberta et les autres parties prenantes ".

L'EDF et l'Institut Pembina ont récemment publié une analyse indépendante réalisée par l'ICF International (ICF), une société de recherche de l'industrie énergétique, qui a montré que les émissions de pétrole et de gaz canadiennes pouvaient être réduites de 45 pour cent au-dessous des niveaux prévus de 2020, de façon économique grâce aux technologies disponibles déjà existantes. Atteindre cette réduction de méthane de 45 pour cent dans tout le Canada reviendrait à éliminer 27 millions de tonnes métriques d'émissions de dioxyde de carbone, apportant le même avantage climatique que si chaque voiture de tourisme était enlevée des routes en Colombie Britannique et en Alberta selon les données de Statistics Canada et du rapport d'inventaire du Canada. Dans le cas de l'Alberta, le rapport a indiqué que les émissions de méthane en aval pourraient être réduites de 45 % pour 2,57 CAD par tonne métrique de CO2.

L'importance du méthane

Le gaz naturel comporte plus de 95 pour cent de méthane et est un puissant gaz à effet de serre contribuant au changement climatique, puisque son impact à court terme est bien plus important que celui du dioxyde de carbone. D'après les données de l'inventaire sur les gaz à effet de serre au Canada, les émissions de méthane issues du pétrole et du gaz sont l'une des plus grandes sources d'émissions de gaz à effet de serre du Canada et font presque deux fois la taille de la prochaine plus grande source de méthane au Canada.

À l'échelle mondiale, l'action sur le méthane est également une priorité. Lors d'une récente assemblée de l'International Energy Agency (IEA), les réductions de méthane pétrolier et gazier ont été identifiées dans la déclaration ministérielle sur l'énergie et le changement climatique comme étant l'une des principales actions devant être menée pour voir les émissions de gaz à effets de serre atteindre leur sommet en 2020 avant d'entamer ensuite une décrue. L'IEA a caractérisé les émissions de méthane pétrolier et gazier comme une énorme " opportunité ratée " à moins que les décisionnaires ne prennent des mesures. En outre, l'IEA a recommandé à ces derniers de fixer des objectifs de réduction de méthane pétrolier et gazier et de développer les réglementations nécessaires à la réalisation de ces objectifs.

Environmental Defense Fund (edf.org), première organisation internationale à but non lucratif, créé des solutions de transformation aux problèmes environnementaux les plus graves. EDF met en relation la science, l'économie, le droit et les partenariats novateurs du secteur privé. Venez nous rejoindre sur Twitter, Facebook, et notre blog sur l'échange énergétique.

L'Institut Pembina est un groupe de réflexion national impartial qui prône des politiques fortes et efficaces permettant de soutenir la transition du Canada vers les énergies propres. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.pembina.org

Renseignements