TUAC Canada

TUAC Canada

23 août 2005 15h25 HE

L'Alberta traîne derrière les autres provinces à ce chapitre

Fin à la sécheresse! Protections juridiques pour les travailleurs agricoles! Attention: Rédacteur à l'agriculture, Rédacteur municipal, Rédacteur à l'alimentation, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales CALGARY (ALB.)--(CCNMatthews - 23 août 2005) - La Fédération du travail de l'Alberta (« FTA ») a annoncé une campagne visant à exercer des pressions auprès du gouvernement albertain afin qu'il étende aux travailleurs agricoles les protections de base présentement accordées aux autres travailleurs en Alberta.

« Nous lançons la campagne 'Fin à la sécheresse!' en vue d'apporter des protections de base aux travailleurs agricoles », de dire le président de la FTA, Gil McGowan. « Nous espérons persuader le gouvernement à suivre le courant d'autres provinces et à protéger les travailleurs agricoles. »

« En Alberta, si vous travaillez pour une ferme, vous travaillez dans un environnement ayant pratiquement aucune protection. Rien ne régit les heures de travail, le taux salarial ni les conditions de travail », précise McGowan. « Vous ne pouvez pas refuser du travail dangereux, et vous ne pouvez pas bénéficier d'indemnités de la commission des accidents du travail si vous vous blessez. Les travailleurs agricoles se font refuser les protections de base que tous les autres travailleurs de l'Alberta tiennent pour acquis. Et si l'on regarde le reste du pays, l'Alberta se trouve à nouveau à l'arrière du peloton. L'Alberta offre le pire niveau de protection pour les travailleurs agricoles au pays », déclare McGowan.

« Nous sommes la seule province qui ne s'est pas engagée à inclure les travailleurs agricoles dans la législation sur la santé et sécurité. Les choses ne sont plus comme avant. Les entreprises agricoles d'aujourd'hui consistent en énormes porcheries et les sociétés d'exploitation agricole remplacent les fermes familiales. Les exploitants agricoles ont des douzaines de travailleurs à leur emploi. Le secteur agricole a changé. La loi devrait changer aussi. »

McGowan a aussi fait remarquer que le gouvernement continue de ne pas tenir compte du jugement de la Cour suprême du Canada qui garantit aux travailleurs agricoles le droit de se syndiquer.

« Les travailleurs agricoles s'éreintent à travailler fort et vivent avec une peur constante de se faire congédier ou tricher. S'ils osent protester, ils se font déporter », explique Eric Musekamp, président du syndicat des travailleurs agricoles de l'Alberta (Farmworkers Union of Alberta, « FUA »). « Il nous faut 'mettre fin à la sécheresse' en élargissant les protections juridiques pour rendre nos milieux de travail agricoles plus sécuritaires et plus équitables. »

La campagne 'Fin à la sécheresse' fut lancée le 20 août, de sorte à coïncider avec la nouvelle Journée des travailleurs agricoles de l'Alberta proclamée récemment. Le FUA a demandé que le 20 août soit déclaré la Journée des travailleurs agricoles de l'Alberta dans le but de mettre en lumière les conditions auxquelles les travailleurs agricoles font face. Le 20 août 1999 est le jour où un travailleur agricoles de la région de Taber a été tué par son employeur après avoir renversé un camion-citerne d'eau dans un fossé.

Le coordonnateur des TUAC Canada pour les travailleurs agricoles, Stan Raper, était également présent lors du lancement de la campagne le 20 août. Son syndicat est à la tête de la lutte pour les travailleurs agricoles en Ontario. « En Ontario, nos contestations judiciaires ont amené des changements politiques, y compris un engagement annoncé dernièrement par le gouvernement de l'Ontario d'appliquer aux travailleurs agricoles les protections de notre loi sur la santé et la sécurité au travail. Nous espérons que cela ne prenne pas autant de temps en Alberta avant que le gouvernement se rende compte que les travailleurs agricoles méritent des protections de base enchâssées dans la loi, comme tous les autres travailleurs et travailleuses », commente Raper.

Selon le directeur national des TUAC Canada, Michael J. Fraser, « les TUAC Canada poursuivront leur lutte visant des droits de base et des protections au travail pour tous les travailleurs agricoles canadiens et se joignent solidairement au FUA et à la FTA dans leur nouvelle campagne.

La Fédération du travail de l'Alberta a l'intention de faire de la protection des travailleurs agricoles une question d'actualité au cours des prochains mois. La première étape de sa stratégie comprend :

• Distribution d'un feuillet incitant les gens de l'Alberta à faire pression sur le gouvernement
• Assemblées publiques dans les collectivités rurales
• Lobbying auprès du ministre des Ressources humaines Mike Cardinal
• Demande aux gens de l'Alberta de communiquer avec leur député provincial
• Soumission du dossier lors des prochaines sessions d'analyse de législation

Les étapes futures seront déterminées selon le déroulement de la campagne.

- 30 -

Renseignements :

Gil McGowan, président
Fédération du travail de l'Alberta (800) 661-3995

Stan Raper, coordonnateur pour travailleurs agricoles
TUAC Canada (416) 675-1104

[Also available in English]

IN: AGRICULTURE, ALIMENTATION, JUSTICE, TRAVAIL, POLITIQUE

Renseignements

  • Stan Raper, TUAC Canada
    Numéro de téléphone: 416-675-1104 poste 232
    Numéro de téléphone secondaire: 416-333-2225
    Courriel: sraper@ufcw.ca