ALLIANCE POUR LA PREVENTION DES MALADIES CHRONIQUES CANADA

ALLIANCE POUR LA PREVENTION DES MALADIES CHRONIQUES CANADA

28 mars 2007 17h53 HE

L'Alliance pour la prévention des maladies chroniques appuie le rapport sur le poids et la santé des enfants-et rappelle l'urgence d'agir!

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 28 mars 2007) - L'Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada (APMCC) appuie le nouveau rapport sur l'obésité infantile du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes, intitulé Des enfants en santé : Une question de poids. Les membres de l'APMCC tiennent à féliciter pour son leadership le député Rob Merrifield, président du Comité, ainsi que ses collègues, qui ont uni leurs efforts au-delà des considérations partisanes pour le bien commun des enfants canadiens.

L'APMCC est d'avis qu'il est essentiel de renverser les tendances actuelles en matière d'obésité infantile si nous voulons véritablement alléger le fardeau des maladies chroniques au Canada à court et à long terme. "Le lien entre l'obésité et les maladies cardiovasculaires, le diabète, certains cancers ainsi que d'autres problèmes chroniques ne fait aucun doute", déclare Stephen Samis, président du comité directeur de l'APMCC, "et la montée de l'obésité chez les jeunes explique en partie pourquoi les enfants de la génération actuelle pourraient bien être les premiers à avoir une espérance de vie plus courte que leurs parents."

L'APMCC apprécie que le Comité ait pris en considération le problème de l'obésité infantile dans son ensemble au Canada et ait recommandé une approche à la fois détaillée, globale et à multiples facettes pour résoudre cet urgent problème de santé.

L'APMCC appuie les recommandations formulées dans le rapport, en particulier en ce qui concerne :

- L'élaboration d'un mécanisme pour assurer la coordination et la collaboration entre les divers ministères et organismes du gouvernement fédéral. L'APMCC recommande que le ministère ou l'organisme dirigeant soit nommé immédiatement et travaille avec la Dre Kellie Leitch, conseillère spéciale du ministre de la Santé.

- L'établissement d'objectifs à court et à long terme pour l'atteinte d'un poids santé et la mesure des progrès accomplis dans la poursuite de ces objectifs. L'APMCC est d'accord avec les objectifs fixés pour 2010 et 2020.

- L'examen de la réglementation du marketing et de la publicité destinés aux enfants et de ses conséquences sur l'obésité. L'APMCC est en train de mettre au point une méthode pour explorer cette question.

- L'élimination des gras trans de notre alimentation. L'APMCC demande au ministre de la Santé de mettre en application les recommandations du rapport final du Groupe de travail sur les gras trans.

- L'établissement d'un nouveau fonds réservé à la création d'infrastructures communautaires favorisant l'activité physique et la saine alimentation. L'APMCC appuie fortement cette recommandation.

- L'adoption d'un étiquetage clair et standardisé à l'avant des produits alimentaires (par exemple le symbole Visez santéMC de la Fondation des maladies du cour du Canada). L'APMCC craint que la prolifération de symboles alimentaires issus du secteur privé n'entraîne de la confusion chez les consommateurs.

- Le renforcement de la capacité de recherche et de l'infrastructure canadienne de données afin de garantir l'obtention, en temps opportun, de données pertinentes sur l'obésité infantile et sur les effets des politiques, programmes et interventions visant à contrer le problème. L'APMCC recommande au gouvernement fédéral d'établir une cohorte de naissance en vue de mieux comprendre les déterminants de la santé des enfants durant le cours de leur vie.

L'APMCC considère qu'il est maintenant temps d'intervenir sur l'obésité infantile et se réjouit de voir que les recommandations formulées par le Comité dans son rapport font écho à plusieurs des problèmes soulevés par l'APMCC et ses organismes membres à l'occasion des audiences tenues par le Comité. L'APMCC et ses membres seront heureux de pouvoir collaborer avec le gouvernement fédéral afin de mettre en application les recommandations contenues dans le rapport du Comité.

L'APMCC est un réseau synergique et dynamique réunissant plus de 60 organismes nationaux et provinciaux qui partagent une vision commune d'un système intégré de prévention des maladies chroniques au Canada. A la tête de l'Alliance se trouve un comité directeur composé de la Société canadienne du cancer, de l'Association canadienne du diabète, de la Fondation des maladies du cour du Canada, de la Fondation canadienne du rein, de l'Association pulmonaire du Canada, de l'Association canadienne de santé publique, de l'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale, de YMCA Canada, du Conseil canadien pour le contrôle du tabac, de la Coalition pour la vie active, des Diététistes du Canada ainsi que de deux représentants du réseau d'alliances provinciales et territoriales de l'APMCC (actuellement l'Alliance pour la vie active de la Colombie-Britannique et le Conseil du bien-être de Terre-Neuve).

Renseignements

  • Alliance pour la prévention
    des maladies chroniques au Canada
    Jean Harvey
    613-565-2522, poste 308