WWF-Canada



WWF-Canada
Equiterre



Equiterre

04 avr. 2013 13h30 HE

Lancement de l'exposition Ours polaire sur glaces éphémères à la place des Festivals

Equiterre, le WWF et la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec utilisent l'art pour illustrer l'urgence d'agir contre les changements climatiques

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 4 avril 2013) -

Note aux rédacteurs : Trois photos sont associées à ce communiqué de presse.

C'est aujourd'hui qu'avait lieu le lancement de l'exposition de l'œuvre percutante « Ours polaire sur glaces éphémères » à la place des Festivals du Quartier des spectacles à Montréal. Le peintre Armand Vaillancourt avait mis en scène pour l'occasion une séance de peinture en direct. L'œuvre, qui sera exposée jusqu'au 21 avril 2013, se veut une illustration de l'impact néfaste des changements climatiques sur les populations et les écosystèmes de l'Arctique. Initiée par Équiterre, le Fonds mondial pour la nature (WWF) et la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, elle est le résultat d'une collaboration d'artistes hors du commun où Inuits, Montréalais, Estrien et Britannique ont uni leur talent et conviction pour réaliser cette œuvre symbolique.

Raison d'être de l'œuvre

« Cette œuvre se veut une représentation de l'impact des changements climatiques et a pour objectif de sensibiliser le public sur l'urgence d'agir. Nous voulions, plus précisément, démontrer que le réchauffement climatique, dont résultent les hivers doux et les printemps hâtifs que nous connaissons depuis les dernières années, a des impacts catastrophiques sur la condition de vie des peuples du nord et certaines espèces animales menacées, telles que les ours polaires, affirme Steven Guilbeault, porte-parole d'Équiterre. Regrouper artistes et partenaires nord/sud était une façon de démontrer l'interdépendance des différents territoires en ce qui a trait aux changements climatiques, ajoute-t-il. »

L'œuvre et ses artistes

Un immense bloc de glace recouvrait le squelette de bronze de cet ours polaire grandeur nature, créé par l'artiste britannique Mark Coreth. Il a été sculpté pour lui donner le visage et le corps d'un ours polaire par 4 artistes, dont 2 Inuits spécialement venus de Puvirnituq pour l'occasion : Peter Boy Ittukallak et Juanasi Jakusi Ittukallak, ainsi que le sculpteur international Stéphane Robert. En collaboration avec la Société de développement social de Ville-Marie, un artiste inuit itinérant de la Mission St-Michael's, Tommy Kingwatsiak, se joindra à ce groupe de professionnels pour l'occasion.
Le squelette se dévoilera graduellement au grand public avec la fonte de la glace quotidienne.

L'Arctique et les changements climatiques

« Imaginez si le tiers de la superficie du Québec disparaissait, a demandé Marie-Claude Lemieux, directrice pour le Québec du WWF. C'est le drame qui se joue en Arctique. D'ici à 2040, la banquise d'été aura complètement disparu. Cela illustre l'ampleur des bouleversements climatiques auxquels nous faisons tous face. Mais nous connaissons les solutions et nous devons les mettre en œuvre maintenant. Le prix de notre inaction sera bien plus élevé que ce qu'il nous en coûtera d'investir dans la nécessaire transition vers les énergies renouvelables. »

Villages engloutis, affrontements plus fréquents entre ours polaires et populations humaines, risque de perdre tout un héritage culturel, voilà des exemples des conséquences du réchauffement climatique en Arctique.

ELi Eliyassiapik, président de la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, explique : « Les changements climatiques ont un impact considérable sur nos activités de tous les jours. Par exemple, nos routes de déplacement traditionnel ne sont plus fiables. Il y a plus d'accidents qu'avant. Nous devons constamment sensibiliser le monde à ces nouveaux risques. »

L'Ours polaire sur glaces éphémères à la place des Festivals.

« Cette œuvre est intéressante à plusieurs points de vue : dans sa conception, qui associe des artistes d'horizons divers; dans sa forme, qui est un intéressant mélange d'art urbain et traditionnel inuit; et, en particulier, dans sa finalité : la conscientisation du public sur un enjeu fondamental. Véritable rencontre entre la culture et la mobilisation citoyenne face aux changements climatiques, elle est à l'image de cette diversité incomparable que l'on retrouve dans le Quartier. Pour toutes ces raisons, nous sommes heureux de soutenir cette initiative d'Équiterre, du WWF et de la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, affirme Pierre Fortin, directeur général du Partenariat du Quartier des spectacles. »

Les gens sont invités à venir toucher l'œuvre et en observer la fonte. Elle sera exposée au coin des rues Sainte-Catherine Ouest et Jeanne-Mance à Montréal jusqu'au 21 avril, où elle sera le point de rassemblement pour la grande Marche pour la Terre qui attend encore cette année des milliers de personnes.

Remerciements des partenaires

Équiterre, le WWF et la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec tiennent à remercier la Caisse d'économie solidaire Desjardins, le Partenariat du Quartier des spectacles, Robert Transport, la Ville de Montréal et la Société de développement social de Ville-Marie pour leur soutient indéfectible durant tout le projet.

À PROPOS DE L'OURS POLAIRE SUR GLACES ÉPHÉMÈRES

Spécificités techniques :

L'artiste britannique Mark Coreth a réalisé trois de ces œuvres qui ont été exposées entre autres à Copenhague, Londres, Ottawa, Québec et Toronto. Composé de plâtre, de caoutchouc, de céramique, de cire et de bronze, l'œuvre pèse 6000 kg avec la glace et 400 kg à son état fondu. Il a été réalisé selon la technique de la cire perdue.

Initiateurs du projet :

Équiterre s'est donné pour mission de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Par son action, Équiterre veut porter l'attention sur les aspects fondamentaux de la vie. Manger, se transporter, habiter, jardiner et consommer : des besoins vitaux, mais aussi des moyens à la portée de chacun pour agir de façon responsable et changer le monde un geste à la fois. www.equiterre.org/actualite/venez-rencontrer-notre-ours-de-glace-a-montreal

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) propose des solutions aux principaux défis de conservation de notre planète afin de bâtir un avenir où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature. wwf.ca/fr

Pour voir les photos associées à ce communiqué, veuillez consulter les liens suivants :

http://www.marketwire.com/library/20130404-MG_5745_800.jpg

http://www.marketwire.com/library/20130404-MG_5749_2_800.jpg

http://www.marketwire.com/library/20130404-MG_5861_800.jpg

Renseignements

  • Loïc Dehoux
    Equiterre
    514-605-2000

    Marie-Claude Lemieux
    Directrice pour le Québec
    WWF-Canada
    514-394-1105
    Portable : 514-260-6233
    mclemieux@wwfcanada.org