SOURCE: ARS Lab

10 avr. 2014 12h05 HE

Lancement d'un nouveau dispositif portatif permettant de déterminer la qualité et la fraîcheur des aliments

L'exceptionnel « e-Nose » aide les utilisateurs et leurs familles à consommer des aliments plus sains

LONDRES, ROYAUME-UNI--(Marketwired - Apr 10, 2014) - Le tout premier appareil portatif en son genre avec application mobile intégrée, fournissant des informations sur la fraîcheur et la qualité de la viande, de la volaille et du poisson, a été lancé aujourd'hui. Le prototype, nommé « PERES », est également présenté sur le site international de collecte de fonds Indiegogo à l'adresse igg.me/at/getperes, où ses développeurs visent à recueillir de l'argent pour soutenir un développement approfondi du produit et sa mise sur le marché. Retrouvez notre communiqué multimédia avec photos et vidéos : http://www.epresspack.net/mmr/news/6233

Les maladies d'origine alimentaire constituent un défi mondial. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que plus de 200 maladies se propagent au travers des aliments(1), et un rapport distinct de l'OMS a conclu qu'environ 40 % des intoxications alimentaires dans la région européenne de l'OMS ont lieu au domicile même des particuliers.(2)

PERES a été développé par ARS Lab Ltd, une société dédiée à la création de solutions et produits innovants pour le secteur alimentaire, conjointement avec des scientifiques de l'Université de technologie Kaunas en Lituanie, qui ont ensemble consacré un an au développement du prototype.

Augustas Alesiunas, PDG d'ARS Lab, a déclaré : « Nous avons travaillé avec certains des meilleurs scientifiques et développeurs de l'industrie afin de créer un prototype opérationnel, et nous nous réjouissons de poursuivre le développement de façon à ce qu'il puisse devenir largement disponible dans le courant de l'année. Nous sommes convaincus que PERES deviendra un atout inestimable dans n'importe quel foyer, et nous sommes extrêmement reconnaissants du soutien que reçoit l'appareil via la plateforme Indiegogo. »

Pour utiliser l'appareil, les utilisateurs n'auront qu'à le pointer vers un aliment et appuyer sur un bouton ; en quelques secondes, ils recevront des informations concernant le produit sur leur smartphone ou tablette, indiquant notamment si le produit est frais, si la chaîne du froid a été rompue et s'il existe un risque d'intoxication alimentaire.

Ces informations sont inestimables pour aider les gens à prendre des décisions informées sur les aliments qu'ils consomment et leur permettre d'avoir l'esprit tranquille avant d'acheter, et de manger, un morceau de viande, de poisson ou de volaille.

Le Dr Darius Gailius, titulaire d'un doctorat de technologie en sciences techniques, de l'université de technologie Kaunas en Lituanie, a déclaré : « Alors que l'on porte de plus en plus d'attention à la qualité des aliments que nous mangeons, et que nous donnons à nos familles, c'est le moment idéal pour les particuliers de prendre le contrôle de leurs choix alimentaires. Je suis ravi d'avoir participé au développement de PERES, et de jouer un rôle en vue d'aider les gens à prendre ces décisions alimentaires importantes. »

La Commission européenne estimant que 90 millions de tonnes d'aliments sont gaspillées en Europe chaque année(3), l'équipe à l'origine de PERES souhaitait que l'appareil contribue également à éliminer le gaspillage inutile de nourriture au sein des foyers. En plus de permettre aux utilisateurs d'avoir confiance en la fraîcheur et la qualité de leurs aliments, l'objectif est qu'ils puissent économiser l'argent qu'ils auraient peut-être sinon dépensé en aliments de supermarché ayant déjà commencé à moisir.

Notes à l'intention des rédacteurs
Pour tout complément d'information et voir la campagne de collecte de fonds pour PERES, veuillez consulter le site igg.me/at/getperes.

Les fonds levés sur Indiegogo seront utilisés pour un plus ample développement de l'appareil, notamment un étalonnage de précision de PERES, le développement de l'application pour Android et iOS, la création d'un produit final, et des bêta-tests. Des brevets de l'appareil sont en instance.

(1) OMS. http://www.euro.who.int/en/health-topics/disease-prevention/food-safety/data-and-statistics

(2) OMS. http://web.archive.org/web/20050416103540/http://www.euro.who.int/eprise/main/who/mediacentre/PR/2003/20031212_2

(3) Commission européenne. http://ec.europa.eu/food/food/sustainability/