Chambre immobilière du Grand Montréal

Chambre immobilière du Grand Montréal

11 janv. 2011 09h00 HE

L'année 2010 se termine sur une note positive

Statistiques résidentielles MLS(MD) de la région métropolitaine de Montréal

ÎLE-DES-SŒURS, QUÉBEC--(Marketwire - 11 jan. 2011) - Selon les données du système MLS®, la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) indique que le nombre de transactions conclues dans la région métropolitaine de Montréal en 2010 a augmenté de 1 % par rapport à 2009, avec 42 347 ventes. Avec cette hausse, 2010 devient la deuxième meilleure année de l'histoire de la CIGM en termes de ventes.

« L'année 2010 s'est déroulée en deux temps. Les quatre premiers mois de l'année ont été très actifs, alors que plusieurs consommateurs ont devancé leur achat, prévoyant une hausse des taux hypothécaires. Par la suite, le marché immobilier a ralenti, enregistrant huit baisses mensuelles consécutives des ventes », indique Patrick Juanéda, président du conseil d'administration de la CIGM. « Le dynamisme du début d'année a toutefois su compenser la perte de vitesse des derniers mois, ce qui fait que le marché immobilier termine l'année avec un nombre de transactions légèrement supérieur à celui de 2009, mais inférieur au record établi en 2007. »

Statistiques résidentielles MLS®
Région métropolitaine de Montréal
Janvier à décembre 2010 versus janvier à décembre 2009
 
  Variation  
Inscriptions en vigueur 21 324   -9  %
Nouvelles inscriptions 72 167   +4  %
Ventes totales 42 347   +1  %
  Maisons unifamiliales 24 982   -1  %
  Copropriétés 12 668   +7  %
  Plex (2 à 5 logements) 4 657   -1  %
Volume des ventes 12 406 162 498  $  +9  %
Prix médian        
  Maisons unifamiliales 252 000  $  +7  %
  Copropriétés 210 000  $  +8  %
  Plex (2 à 5 logements) 380 000  $  +9  %
Source : Chambre immobilière du Grand Montréal par Centris®  

La copropriété est la catégorie de propriété ayant connu les meilleurs résultats de vente en 2010 et est la seule à avoir enregistré une croissance dans la région de Montréal. Les 12 668 copropriétés vendues ont même dépassé de 7 % le précédent record établi en 2009. Les ventes de maisons unifamiliales et de plex sont, quant à elles, demeurées relativement stables en 2010 par rapport à 2009, diminuant légèrement de 1 %.

Par secteurs géographiques, Laval et Vaudreuil-Soulanges ont enregistré les hausses d'activité les plus importantes en 2010 avec chacun une croissance des ventes de 4 % par rapport à 2009. La popularité de la copropriété dans ces secteurs a grandement contribué à ces bons résultats, alors que les ventes de copropriétés ont augmenté de 28 % dans le secteur de Vaudreuil-Soulanges et de 15 % à Laval. La hausse des ventes de copropriétés sur l'île de Montréal (+7 %) et sur la Rive-Nord (+10 %) a également contribué au dynamisme de ces deux secteurs, qui ont terminé l'année 2010 avec une hausse des ventes résidentielles de 2 % par rapport à 2009. Seule la Rive-Sud a enregistré un nombre de ventes résidentielles inférieur à celui de 2009, avec une légère baisse de 2 %.

« La copropriété est la principale responsable du dynamisme du marché en 2010. Sa popularité s'explique sans doute par son prix abordable. Il est aussi possible de croire que les premiers acheteurs, qui se tournent souvent vers cette catégorie de propriété, ont été plus nombreux sur le marché en 2010, voulant profiter des faibles taux d'intérêt », ajoute M. Juanéda.

Au chapitre des prix, les trois catégories de propriété ont conclu l'année 2010 avec un prix médian supérieur à celui enregistré en 2009. La maison unifamiliale, dont le prix médian s'est fixé à 252 000 $ dans la région de Montréal, a connu une croissance de 7 %. Le prix médian des copropriétés a augmenté de 8 % à 210 000 $, alors que celui des plex s'est établi à 380 000 $, une hausse de 9 %.

La tendance des derniers mois se poursuit en décembre 2010

Le mois de décembre 2010 a été à l'image des derniers mois de l'année pour le marché immobilier de la région de Montréal : les ventes ont diminué, mais les prix ont poursuivi leur croissance. Les 2 456 transactions conclues représentent une baisse de 12 % par rapport à décembre 2009.

« Comme on le constate depuis quelques mois, le marché immobilier est revenu à des niveaux habituels. Décembre 2009 ayant été un mois exceptionnellement actif, il n'est pas surprenant que les ventes aient diminué en décembre 2010. Elles sont revenues à des niveaux comparables à ceux enregistrés de décembre 2002 à 2007, le mois de décembre 2008 ayant été un mois affecté par la récession », précise Patrick Juanéda.

Statistiques résidentielles MLS®Région métropolitaine de Montréal Décembre 2010 versus décembre 2009  
  Variation  
Inscriptions en vigueur 20 254   +10  %
Nouvelles inscriptions 3 653   +7  %
Ventes totales 2 456   -12  %
  Maisons unifamiliales 1 323   -17  %
  Copropriétés 798   -5  %
  Plex (2 à 5 logements) 334   -8  %
Volume des ventes 747 136 263  $  -6  %
Prix médian        
  Maisons unifamiliales 262 000  $  +9  %
  Copropriétés 218 000  $  +9  %
  Plex (2 à 5 logements) 385 000  $  +10  %
Source : Chambre immobilière du Grand Montréal par Centris®  

Malgré la baisse d'activité enregistrée, les prix ont continué d'augmenter dans la région de Montréal en décembre 2010. Le prix médian de la maison unifamiliale, qui s'est fixé à 262 000 $, a progressé de 9 % comparativement à décembre 2009. La copropriété a aussi enregistré une hausse de 9 %, alors que son prix médian s'est établi à 218 000 $. Le prix médian des plex a, quant à lui, augmenté de 10 % à 385 000 $.

Au 31 décembre 2010, le nombre d'inscriptions en vigueur sur le système MLS® était en hausse de 10 % par rapport à la même date en 2009.

À propos de la Chambre immobilière du Grand Montréal

La Chambre immobilière du Grand Montréal est une association à but non lucratif qui compte près de 11 000 membres; courtiers immobiliers. Deuxième plus grande chambre au Canada, sa mission est de promouvoir et protéger activement les intérêts professionnels et d'affaires de ses membres afin qu'ils accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires et qu'ils conservent leur prédominance dans l'industrie immobilière.

Pour accéder à tous les tableaux de statistiques de décembre 2010, cliquez ici (http://communications.centris.ca/Tableaux/2010/Tableaux_Communiques_CIGM_2010M12.pdf).

Pour accéder à tous les tableaux de statistiques cumulatifs de 2010, cliquez ici (http://communications.centris.ca/Tableaux/2010/Tableaux_Communiques_CIGM_2010M12cum.pdf).

Note importante

La Chambre immobilière du Grand Montréal publie ses statistiques de ventes MLS® selon le territoire de la région métropolitaine de Montréal, tel que défini par Statistique Canada lors du dernier recensement. On peut consulter la liste des municipalités qu'elle regroupe sur le site www.statcan.ca.

Aussi, la Chambre immobilière du Grand Montréal utilise le prix médian pour mesurer l'évolution du prix des propriétés. Le prix médian est celui qui est au milieu, c'est-à-dire que la moitié des transactions ont eu lieu à un prix inférieur et l'autre moitié à un prix supérieur.

Renseignements

  • Chambre immobilière du Grand Montréal
    Chantal de Repentigny, Directrice adjointe
    Communications, relations avec l'industrie
    et affaires légales
    514-762-2440, poste 130
    chantal.derepentigny@cigm.qc.ca