Association nationale des retraités fédéraux (ANRF)

Association nationale des retraités fédéraux (ANRF)

25 janv. 2011 12h00 HE

L'ANRF dédie son bureau national à la mémoire de Claude Edwards

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 25 jan. 2011) - C'est avec fierté que le Conseil national d'administration de l'Association nationale des retraités fédéraux (ANRF) s'est réuni à Ottawa pour dédier le bureau national de l'ANRF à la mémoire de Claude A. Edwards, fonctionnaire fédéral, dirigeant syndical, philanthrope et défenseur des retraités. On a également souligné, à cette occasion, le 10e anniversaire du Régime de services dentaires pour les pensionnés, établi en 2001.

M. Edwards a été l'élément moteur de la création de ce régime d'assurance dentaire à l'intention des retraités de l'administration fédérale. « C'est un homme qui, lorsqu'il est devenu président national de l'ANRF, en 1989 (il l'est resté jusqu'en 1998), s'est fixé trois grandes priorités : mettre en œuvre la retenue des cotisations à la source, porter l'effectif de l'ANRF à 100 000 membres (ce qui signifiait une augmentation de 100 %) et obtenir un régime de soins dentaires pour les retraités; ces trois objectifs, il les a atteints, ce qui fait de lui un véritable champion de l'ANRF et des retraités de l'administration fédérale », a déclaré Hélian Lizotte, l'actuel président national de l'ANRF.

« En militant sans relâche et de façon efficace en faveur des retraités de l'administration fédérale et de l'ensemble des personnes âgées, a dit Sylvia Ceacero, directrice exécutive de l'ANRF, ce qui s'est souvent traduit par des entretiens en tête à tête avec des ministres de premier plan, il a contribué directement à bâtir l'excellente réputation que l'ANRF possède aujourd'hui. » Mme Ceacero a fait observer en outre que M. Edwards, pendant les neuf années où il a été à la tête de l'ANRF, venait travailler au bureau national presque tous les jours; cela représente près de 19,000 heures de bénévolat au profit de l'Association.

Claude Edwards avait la ferme conviction que les groupes de personnes âgées devaient travailler en étroite collaboration pour faire avancer les choses. Dans ce but, selon Jean-Guy Soulière, président actuel du Conseil national des aînés et directeur exécutif de l'Association à l'époque où M. Edwards en était le président national, « il s'est fait le principal artisan de la fondation de la Coalition d'aînés en matière d'équité sociale et il a milité en faveur de l'institution d'un ministère des aînés ».

Élu président fondateur de l'Alliance de la Fonction publique du Canada en 1966, Claude Edwards était reconnu, dans les milieux gouvernementaux, tant pour ses qualités de dirigeant que pour ses aptitudes à la consultation et à la négociation. Entre autres distinctions, il s'est vu décerner le grade d'officier de l'Ordre du Canada en 1976, et un doctorat honorifique en droit de l'Université Carleton en 2001, après avoir siégé une trentaine d'années au conseil d'administration de cet établissement. En 1996 a d'ailleurs été créée la bourse Claude A. Edwards, attribuée à des étudiants méritants, plus âgés que la moyenne et fréquentant l'Université à temps plein, qui ont besoin d'une aide financière.

À propos de l'ANRF

L'ANRF est le groupe le plus important qui se consacre à la défense des retraités de l'administration fédérale. Organisme sans but lucratif comptant quelque 175 000 membres, l'ANRF est reconnue par le gouvernement du Canada comme le principal représentant des retraités – ainsi que des conjoints et des survivants des retraités – de la fonction publique, des Forces canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada et de la collectivité des juges de nomination fédérale. La mission de l'ANRF consiste à protéger et à améliorer les pensions de ses membres, de même que leurs prestations de soins de santé et de services dentaires, et à promouvoir les intérêts de l'ensemble des personnes âgées.

Renseignements