Association des propriétaires du Québec

Association des propriétaires du Québec

09 déc. 2010 12h42 HE

L'APQ tient à rappeler aux propriétaires de logements locatifs qu'il n'encourage pas d'offrir des cadeaux, des rabais et ce afin de louer leurs logements plus rapidement...

...et malgré le taux d'inoccupation en hausse.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 déc. 2010) - L'APQ réagit au rapport de la SCHL, qui annuellement, fait un survol des taux d'inoccupation des logements du secteur privé et les hausses de loyers, tout en constatant encore une autre fois que les loyers du Québec sont parmi les plus bas au Canada et les plus abordables en proportion du revenu median des locataires. Au Canada, le loyer mensuel moyen des logements de deux chambres se chiffrait à 860$ en 2010, alors qu'il était de 836$ en 2009. Les plus élevés ont été enregistrés à Vancouver (1195$), Toronto (1123$), seuls grands centres où le loyer moyen atteignait ou dépassait 1000$. Les loyers mensuels moyens les plus bas parmi les appartements de deux chambres (immeubles neufs et existants confondus) ont été observés à Trois-Rivières (533$), Saguenay (535$) et Sherbrooke (566$).

Toujours selon les résultats de l'Enquête sur les logements locatifs réalisée à l'automne 2010 par la SCHL, le taux de disponibilité moyen des appartements locatifs dans les 35 grands centres urbains du Canada s'est établi à 3,8% en octobre 2010, alors qu'il était de 4,1% un an plus tôt. On considère qu'un logement locatif est disponible s'il est vacant (c'est-à-dire s'il n'est pas occupé et qu'il pourrait l'être sur-le-champ) ou si le locataire actuel a envoyé ou reçu un avis de déménagement officiel et qu'aucun futur locataire n'a signé de bail.

Fondée en 1984, l'APQ (Association de propriétaires du Québec) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs tout en étant présente dans toutes les régions du Québec.

Renseignements

  • Nathalie Blais
    Coordinatrice au développement
    514-382-9670 poste 220