Association québécoise des technologies

Association québécoise des technologies

06 nov. 2013 07h30 HE

L'AQT se joint à ses homologues canadiens et ajoute une section québécoise au Salon virtuel de l'emploi techno au Canada

Un nouveau moyen pour recruter ici et à l'étranger, dans un format novateur, efficace et économique

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 nov. 2013) - L'Association québécoise des technologies (AQT) se joint à la British Columbia Technology Industry Association (BCTIA), Communitech (association sectorielle de la région de Waterloo en Ontario) et l'Information and Communication Technologies Association of Manitoba (ICTAM) en créant une section québécoise au sein du Salon virtuel de l'emploi techno au Canada. Consciente des défis de recrutement auxquels ses membres font face, l'AQT souhaite répondre à un besoin important en matière de recrutement de ressources spécialisées grâce à une expérience novatrice de foire virtuelle permettant aux participants d'accéder à des candidats au Québec, dans le reste du Canada et même à l'international.

En permettant les échanges directs entre candidats et employeurs lors de la journée du 26 novembre prochain et en donnant l'accès à la totalité des candidatures inscrites pour une durée d'un mois suivant l'événement, cette formule offre tous les avantages, et même plus, d'un salon de l'emploi traditionnel, sans les inconvénients et les coûts liés à l'équipement et au personnel à déployer sur place.

Après un grand succès rencontré par la BCTIA et Communitech au cours des deux éditions précédentes, l'AQT est fière de faire partie de l'événement cette année et d'offrir cette opportunité en exclusivité à ses membres. Dans le cadre du Baromètre de compétitivité AQT 2013, les membres répondants (450 PME en TIC comptant entre 4 et 500 employés) ont d'ailleurs affirmé avoir procédé à des embauches au cours de la dernière année (96 %), avoir rencontré des difficultés importantes pour combler des postes clés en technologies (38 %) et planifier embaucher par l'entremise de l'immigration (33 %).

Dans ce contexte, le Salon virtuel de l'emploi techno au Canada offre un nouveau moyen efficace à ses membres à insérer dans leur stratégie de recrutement. L'événement est une occasion unique pour les employeurs de se connecter à un bassin de ressources qualifiées au Québec ou venant de l'extérieur et intéressées à y venir travailler, alors que les entreprises en TIC font face à une pénurie de main d'œuvre depuis plusieurs années. Un tel événement peut également permettre de tirer profit de la mise en disponibilité de ressources spécialisées dans le cadre d'importants changements économiques survenant présentement dans le marché (par exemple, suite à des mises à pied chez BlackBerry).

Le Salon virtuel de l'emploi techno au Canada se tiendra le 26 novembre prochain de 12 h à 18 h. Les membres de l'AQT peuvent s'y inscrire dès maintenant au tarif avantageux de 300 $. Les professionnels désireux d'y présenter leur candidature peuvent quant à eux s'inscrire gratuitement. Tous les détails sont disponibles sur le site Web de l'AQT : http://www.aqt.ca/fr/evenements/salon-virtuel-de-lemploi-au-Canada.

À propos de l'Association québécoise des technologies

L'Association québécoise des technologies (AQT) contribue, à l'échelle provinciale, au rayonnement des PME innovantes de l'industrie des technologies de l'information et des communications (TIC), en tant que représentant sectoriel. Elle appuie les PDG et leur équipe de direction en leur fournissant une véritable boîte à outils pour le développement de leur entreprise. Organisme à but non lucratif, autofinancé, l'AQT représente aujourd'hui le plus grand réseau d'affaires des TIC au Québec avec 500 entreprises membres et affiliées, offrant occasions de maillage locales et internationales, perfectionnement, analyse comparative et partage d'expériences. De réels leviers de succès! Pour en savoir plus : www.aqt.ca.

Renseignements