Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

04 nov. 2013 17h00 HE

L'armée britannique continuera de s'entraîner en Alberta

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 4 nov. 2013) - Après avoir examiné en détail les différentes options quant au meilleur endroit pour exécuter le plan d'instruction futur de l'armée britannique, le Royaume-Uni a décidé de poursuivre son instruction à l'Unité d'entraînement de l'armée britannique Suffield (BATUS) en Alberta.

Depuis 1972, la base des Forces canadiennes (BFC) Suffield et la province de l'Alberta se sont révélées être un emplacement de choix pour l'instruction du personnel de l'armée britannique. L'unité BATUS est équipée de 1000 véhicules de surplus, dont un parc complet de chars Challenger II et de véhicules de combat d'infanterie Warrior.

Cinq groupements tactiques, chacun formé d'environ 1 400 soldats, suivent leur instruction à BATUS chaque année, pendant une période d'au moins 30 jours à la fois. Les exercices se divisent en deux étapes : tir réel et simulation.

« L'Unité d'entraînement de l'armée britannique Suffield s'entraîne à la base des Forces canadiennes Suffield depuis plus de 40 ans. Aussi, nous sommes ravis de la décision du Royaume-Uni de demeurer au Canada et les appuyons pleinement à cet égard », a déclaré l'honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. « La base des Forces canadiennes Suffield et l'unité BATUS entretiennent une excellente relation de travail et poursuivent leurs efforts visant à trouver des moyens efficaces d'offrir aux militaires un entraînement de calibre mondial. »

Les dimensions de la zone d'entraînement de la BFC Suffield permettent à tous les éléments d'un groupement tactique interarmes (infanterie, arme blindée, artillerie, génie, défense aérienne, logistique et soutien à l'équipement) de mener des exercices de tir réel réalistes, avec tous les niveaux d'intervention, et se pratiquer à maintenir le même degré d'intensité pendant une longue période.

Au fil du temps, les militaires de BATUS ont aussi développé avec les gens de la région des liens durables basés sur le soutien. L'annonce d'aujourd'hui s'avère donc une excellente nouvelle pour BATUS, pour la BFC Suffield, pour les communautés environnantes et pour l'économie régionale.

Note à l'intention du rédacteur en chef/directeur de l'information :

Pour en savoir plus sur BATUS, veuillez consulter le site Web de la BFC Suffield.

Renseignements