Agence des services frontaliers du Canada

Agence des services frontaliers du Canada

18 août 2014 12h30 HE

L'ASFC annonce des faits saillants sur des mesures d'exécution de la loi

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 18 août 2014) - Agence des services frontaliers du Canada

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd'hui les faits saillants des mesures d'exécution de la loi pour la période du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014. L'Agence a saisi d'importantes quantités de stupéfiants par rapport à l'an dernier. Ces saisies ont contribué à la protection des citoyens canadiens, en faisant en sorte que les drogues soient interceptées avant même qu'elles n'entrent au pays.

Parmi les faits saillants :

  • La plus importante saisie de cocaïne au cours de cette période d'un an au port de Montréal. Cette saisie a été réalisée en janvier 2014 et le poids total de la cocaïne saisie dépassait 240 kg.
  • En mai dernier, 105 paquets contenant plus de 123 kg de cocaïne présumée ont été découverts au point d'entrée du pont Blue Water à Sarnia (Ontario). Les paquets avaient été dissimulés dans la doublure de caisse d'une camionnette.
  • Et tout récemment, en juin, les agents de l'ASFC des Opérations commerciales à l'aéroport international d'Edmonton ont été informés de l'arrivée d'un camion semi-remorque suspect par l'équipe de l'Alberta Law Enforcement Response Team. Après avoir examiné le semi-remorque, les agents de l'ASFC ont trouvé et saisi 197 kg de marijuana présumée et 14 kg d'héroïne présumée. Il s'agissait de la plus importante saisie d'héroïne et de marijuana présumées dans toute l'histoire de l'Alberta.

Les résultats exceptionnels obtenus découlent d'une combinaison de notre collaboration continue avec nos partenaires chargés de l'exécution de la loi, d'une frontière moderne ayant recours à des systèmes de ciblage automatisés, de renseignements fiables et exacts, d'agents chevronnés et bien informés, et du travail accompli par diverses équipes responsables de l'exécution de la loi.

Grâce à l'interception de ces drogues avant qu'elles n'entrent au Canada, moins de stupéfiants atteignent nos collectivités et se retrouvent entre les mains des Canadiens.

Les faits en bref

  • Cocaïne : Les quantités saisies ont connu une nette augmentation d'environ 70 p. 100 comparativement à pareille date l'an dernier, ce qui signifie qu'on a empêché que 600 kg supplémentaires de cette drogue n'entrent au Canada.
  • Marijuana : Les saisies ont grimpé d'environ 50 p. 100 de plus que l'an dernier, évitant ainsi que 200 kg supplémentaires de cette drogue ne se retrouvent dans nos collectivités.
  • Haschisch : Les saisies sont dix fois plus importantes, soit plus de 800 kg au-delà de ce qui avait été saisi au cours de la même période l'an dernier.
  • Amphétamines : Les saisies ont augmenté de 20 p. 100, faisant en sorte que 1 000 doses supplémentaires de cette drogue n'atteignent pas la population canadienne.

Liens connexes

L'ASFC saisit 244 kg de cocaïne présumée au Port de Montréal

L'ASFC saisit plus de 123 kg de cocaïne présumée au pont Blue Water

Suivez-nous sur Twitter (@Frontierecan), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Renseignements

  • Agence des services frontaliers du Canada
    Ligne des médias
    613-957-6500