Agence des services frontaliers du Canada

Agence des services frontaliers du Canada

08 mars 2011 13h42 HE

L'ASFC invite les voyageurs à s'informer avant de partir en voyage et leur souhaite de bonnes vacances du mois de mars!

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 mars 2011) - Mars est un mois achalandé au chapitre des voyages puisque de nombreuses familles et beaucoup d'amis fuient les derniers froids pour s'envoler vers des destinations ensoleillées. Afin que l'escapade se termine bien, le voyageur doit se renseigner sur ses obligations à son retour au Canada avant même de partir en voyage.

Voici quelques situations fréquentes, et des questions sur les conseils de voyage auxquelles le voyageur peut tenter de répondre.

  • Une famille de quatre personnes revient au Canada en avion après avoir visité la Floride pendant deux semaines. À leur retour au Canada, un agent des services frontaliers (ASF) les accueille dans la ligne d'attente de l'ASFC. Quels sont les documents que la famille doit pouvoir remettre rapidement à l'ASF?  

    • Une pièce d'identité pour chaque voyageur, y compris pour les enfants. Il faut se rappeler qu'un passeport est requis pour les voyages en avion à l'extérieur du Canada.

    • Un formulaire (E311) complet et exact, tel que fourni par le transporteur aérien avant l'atterrissage au Canada.

  • Un retraité revient au Canada après avoir séjourné deux mois en République dominicaine. Le voyageur présente un passeport valide à l'ASF et un formulaire de déclaration indiquant qu'il a acheté trois bouteilles de rhum de 1,4 litre à la boutique hors taxes. Le voyageur doit-il payer des droits ou des taxes?

    • Oui. Le voyageur a dépassé la quantité permise. Il doit payer des droits et des taxes sur les deux bouteilles ou les laisser aux douanes.

    • Les exemptions personnelles reposent sur la période de séjour à l'extérieur du Canada. Dans la présente situation, le voyageur a été absent du Canada pendant sept jours ou plus. Il peut donc rapporter en franchise de droits et de taxes des marchandises d'une valeur de 750 $CAN, une bouteille de 1,14 litre de spiritueux ou 1,5 litre de vin, ainsi que 200 cigarettes, 50 cigares, 200 grammes (7 onces) de tabac fabriqué et 200 bâtonnets de tabac.

  • Une étudiante revient au Canada après avoir passé la semaine de lecture avec des amis dans un centre de villégiature « tout inclus » des Caraïbes. Après avoir attendu en ligne, l'étudiante se présente à l'ASF et lui remet un passeport valide et un formulaire de déclaration indiquant qu'elle a acheté 30 $ de marchandises. Elle explique à l'ASF qu'il s'agit d'une statuette en bois sculptée à la main. Cette marchandise est-elle prohibée au Canada?

    • De nombreuses marchandises, y compris des souvenirs, peuvent sembler sécuritaires alors qu'elles présentent une menace pour le Canada. Par exemple, les statuettes en bois peuvent être admises au Canada uniquement si le bois a été traité adéquatement. Le bois qui n'a pas été traité adéquatement peut contenir des insectes nuisibles qui présentent une menace pour le Canada. Les marchandises prohibées doivent être confisquées et détruites, et entraînent des retards inutiles pour les voyageurs.

Le voyageur peut s'informer en consultant la section Conseils de voyage du site Web de l'ASFC (www.cbsa-asfc.gc.ca). Des renseignements sur les exigences relatives aux pièces d'identité, aux exemptions personnelles, aux marchandises prohibées et sur de nombreux autres sujets faciliteront le retour rapide et sécuritaire du voyageur au Canada. 

L'ASFC rappelle aux voyageurs de s'informer avant de partir en voyage afin de passer de belles vacances du mois de mars! Elle souhaite un bon voyage et un retour sécuritaire au Canada à tous les voyageurs.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    613-957-6500