Bombardier Aéronautique

TSX : BBD.A
TSX : BBD.B


Bombardier Aéronautique

15 oct. 2012 11h01 HE

L'assemblage du premier véhicule d'essai des avions CSeries de Bombardier est en cours

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 15 oct. 2012) -

- Le raccordement des ailes à la cellule d'essai statique est en cours

- Une vidéo est disponible à l'adresse http://ow.ly/etTZp

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd'hui que le poste de pilotage et toutes les sections de fuselage du premier véhicule d'essai (FTV1) de l'avion CSeries sont arrivés à Mirabel (Québec) et que l'assemblage du FTV1 est en cours. De plus, les premières ailes des avions CSeries entièrement nouveaux sont en cours de raccordement à la cellule d'essai qui sera utilisée pendant l'essai statique de cellule complète (CAST). Bombardier a également annoncé que les essais des systèmes avionique, électrique, de commandes de vol, hydraulique, de trains d'atterrissage et de câblage des avions CSeries, ainsi que les vols virtuels, progressent de façon constante à Mirabel sur « l'Avion 0 »* - le banc d'essai et de certification intégré des systèmes (ISTCR) au sol pour les avions CSeries.

Effectué aux installations d'essais de la Société, à Saint-Laurent (Québec), l'essai statique de cellule complète (CAST) vise à démontrer la robustesse statique de la cellule et la conformité aux exigences de certification. L'établissement de Mirabel sera le site de production des avions CSeries et le processus d'assemblage comprendra une chaîne de montage entièrement automatisée faisant appel aux plus récents principes de production à valeur ajoutée.

« Le CAST, le FTV1 et "l'Avion 0" sont tous des éléments clés pour les essais et le développement des avions CSeries et nous sommes enchantés des progrès de chacune de ces trois plateformes d'essai », a déclaré Rob Dewar, vice-président et directeur général, CSeries, Bombardier Avions commerciaux. « "l'Avion 0" nous permet de valider les systèmes des avions CSeries sur une plateforme efficace au sol à raison de sept jours sur sept et de 20 heures par jour. Nos constatations nous permettront d'optimiser le temps consacré au programme des essais en vol. Les essais de systèmes intégrés sur "l'Avion 0" sont conçus pour atténuer le risque et procurer la fiabilité nécessaire avant le vol inaugural. Jusqu'à maintenant, les essais n'ont révélé aucun résultat inattendu et se déroulent comme prévu. »

En ce qui a trait aux ailes des avions CSeries, M. Dewar a indiqué que : « à la suite du programme de recherche et d'essai exhaustif de Bombardier Aéronautique Belfast, qui a servi à optimiser la conception de la production finale des ailes sur le plan du poids et des performances, le CAST servira à confirmer leur robustesse statique, ainsi que celle des autres composants de la cellule. »

À propos des ailes des avions CSeries

Les ailes des avions CSeries ont été construites dans la nouvelle usine de fabrication et d'assemblage de 55 742 mètres carrés (600 000 pi²) à la fine pointe de la technologie, à Belfast, en Irlande du Nord. Cette usine est chargée de la conception, de la fabrication et de l'intégration des ailes évoluées en composite des biréacteurs CS100 et CS300, ce qui comprend également toutes les surfaces de commandes de vol et les systèmes hypersustentateurs.

L'utilisation d'imprégnation de résine a permis la fabrication de structures plus grandes et plus complexes en composite dans l'industrie de l'aviation. Bombardier Aéronautique Belfast a été en première ligne de cette révolution manufacturière, par le développement et le brevetage de son procédé unique d'infusion de résine (RTI) maintenant utilisé dans la fabrication des principaux composants structurels des ailes des avions CSeries. L'utilisation de composites dans une structure d'aussi grande dimension que les ailes assure une réduction de la masse, mais aussi parmi les autres avantages pour les clients, on compte une diminution du nombre d'inspections nécessaires et, par conséquent, une baisse des coûts de maintenance, grâce aux propriétés de résistance à la corrosion et à la fatigue des composites. Le processus de fabrication de composites utilisé par Bombardier Aéronautique Belfast assure également un haut degré d'exactitude et de lissage aérodynamique permettant de réduire la traînée et ainsi de réduire la consommation de carburant des avions CSeries.

Les ailes en fibre de carbone à la fine pointe de la technologie des deux avions, CS100 et CS300, ont une superficie approximative de 112,3 mètres carrés (1 209 pi²) et une envergure de 35,1 m (115 pi 1 po). Bien que certaines parties internes des ailes des deux modèles soient différentes, elles ont le même profil aérodynamique.

Au cours du CAST, les ailes et d'autres composants de la cellule seront soumis à une série de scénarios de charge - représentant les manœuvres en vol, l'atterrissage, le décollage et d'autres situations en vol et au sol -- afin de tester la résistance de la cellule. Pour certains scénarios, une pression interne de cabine sera également appliquée à la simulation de conditions en vol. Les données recueillies seront surveillées par les ingénieurs en résistance de Bombardier, ainsi que par les partenaires et fournisseurs engagés dans le développement de composants structurels des avions CSeries.

À propos des sections de fuselage et du poste de pilotage des avions CSeries

Bombardier Belfast a construit le fuselage central du FTV1, tandis que les sections de fuselage avant et arrière, ainsi que le poste de pilotage ont été produits par l'usine de Bombardier à Saint-Laurent. Le baril de fuselage arrière a été produit par Shenyang Aircraft Corporation (SAC), filiale de la société d'État industrielle aéronautique China Aviation Industry Corporation (AVIC).

Tout comme pour la production des ailes des avions CSeries, Bombardier a misé sur son expertise de la technologie des composites dans le développement du fuselage arrière de ces avions de ligne. Pour le fuselage arrière en fibre de carbone, y compris la calotte étanche, la Société fait appel à des techniques de mise en place automatisée des fibres (AFP). L'adaptation par Bombardier de la technologie AFP, qui fait également appel à la robotique, a profité de l'important projet en collaboration de démonstration de structures aéronautiques lancé par le Conseil national de recherches du Canada pour faire progresser l'utilisation de cette technologie dans l'industrie aéronautique.

Bombardier utilise une toute nouvelle chaîne de montage mobile pour la construction du poste de pilotage des avions CSeries à son usine de Saint-Laurent. Cette chaîne de montage a été conçue suivant des principes de production à valeur ajoutée afin d'assurer la sécurité des employés de l'avionneur, d'améliorer la qualité des produits et permettre une exécution sans faille en matière de ponctualité des livraisons.

À propos des avions CSeries

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d'avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d'avions CSeries offrira un avantage de 15 pour cent** sur le plan des décaissements d'exploitation avec une réduction de 20 pour cent** de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d'émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu'à 5 443 kg (12 000 lb)** plus légers que d'autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie - digne d'un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Parmi les 13 clients qui se sont joints au programme d'avions CSeries - dont neuf avec des commandes fermes, on compte d'importants transporteurs à grands réseaux, des transporteurs nationaux, des transporteurs spécialisés desservant des aéroports de centres-villes, un transporteur à bas prix, des sociétés de location-exploitation et un fournisseur de services complets à des sociétés aériennes partenaires. Bombardier a enregistré des commandes et engagements relatifs à 352 avions CSeries.

À propos de Bombardier

Bombardier est le seul constructeur au monde à fabriquer à la fois des avions et des trains. Regardant vers l'avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d'un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l'une des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2011, nos revenus ont été de 18,3 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Note à l'intention des rédacteurs :

Des photos liées au présent communiqué sont disponibles dans la section des communiqués de presse de notre site Web, à www.bombardier.com et à http://ow.ly/etUgU. Une vidéo est disponible à l'adresse http://ow.ly/etTZp.

Des images de l'extérieur et d'autres renseignements sur les avions CSeries sont disponibles à l'adresse www.cseries.com.

Suivez @Bombardier_Aero sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Aéronautique.

* « Avion 0 » se prononce « Avion Zéro ».

** Les avions CSeries en sont à la phase de développement. Toutes les données et spécifications sont des estimations, susceptibles d'évoluer avec les stratégies de la gamme, la mise en valeur de la marque, la capacité et les performances au cours du processus de développement, de construction et de certification. Toutes les données de performance ont été estimées en fonction d'un environnement d'exploitation nord-américain de 500 milles marins et les avions CSeries sont comparés à d'autres avions de série.

Bombardier, CS100, CS300, CSeries et L'évolution de la mobilité sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Renseignements