Association canadienne de la construction

Association canadienne de la construction
Conseil sectoriel de la construction

Conseil sectoriel de la construction

06 déc. 2006 09h01 HE

L'Association canadienne de la construction et le Conseil sectoriel de la construction publient les prévisions quinquennales de l'industrie

Un ralentissement de la croissance de l'investissement en construction est prévu

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 6 déc. 2006) - L'Association canadienne de la construction (ACC), en partenariat avec le Conseil sectoriel de la construction (CSC), a publié aujourd'hui les prévisions quinquennales sur l'économie et l'emploi dans l'industrie canadienne de la construction. Pour la première fois, les données se rapportant à ces prévisions quinquennales sont fournies par le Conseil sectoriel de la construction.

Les prévisions semblent indiquer qu'au terme de deux années vigoureuses, l'industrie de la construction s'apprête à enregistrer un rendement plus modéré en 2007. Après avoir affiché une croissance de l'investissement en construction de 3,2 % en 2005 et de 3,4 % en 2006, l'investissement en construction ne devrait augmenter que de 1,7 % en 2007, 1,7 % en 2008 et 1,7 % en 2009.

Toutefois, les taux d'investissement dissimulent des différences importantes entre le marché de la construction non résidentielle et celui de la construction résidentielle. L'investissement en construction non résidentielle a connu un essor au cours des deux dernières années, enregistrant une croissance de 7,4 % en 2005 et de 7,2 % en 2006. La croissance du secteur non résidentiel ralentira pour atteindre 3,2 % en 2007 et 2,2 % en 2008. L'investissement en construction résidentielle connaît un recul, l'investissement ayant baissé de 1,6 % en 2005 et de 1,1 % en 2006 - une nouvelle baisse de 0,1 % est prévue en 2007. Ce n'est qu'en 2008 que la construction résidentielle verra une reprise, avec une croissance de 1,3 % prévue en 2008.

La croissance de l'emploi devrait également ralentir. Après avoir enregistré des hausses de 7,1 % en 2005 et de 2,7 % en 2006, la main-d'oeuvre de la construction devrait augmenter de 0,9 % en 2007, pour atteindre en moyenne 1 055 000 travailleurs. Compte tenu que plus de 150 000 travailleurs prendront leur retraite au cours des dix prochaines années, soit 19 % de la main-d'oeuvre actuelle, la disponibilité de travailleurs demeurera un défi permanent.

La fiche d'information de ces prévisions quinquennales, y compris les répartitions par province, est affichée sur le site Web de l'ACC à http://www.cca-acc.com/factsheet/factsheetfr.html.

Renseignements

  • ACC
    Jeff Morrison
    Directeur des relations gouvernementales
    et des affaires publiques
    613-236-9455, poste 432
    jeff@cca-acc.com