Association canadienne des chefs de police

Association canadienne des chefs de police

02 mai 2014 10h00 HE

L'Association canadienne des chefs de police (ACCP) annonce la Journée nationale de retour des médicaments d'ordonnance

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 2 mai 2014) - L'Association canadienne des chefs de police (ACCP) est heureuse d'annoncer la Journée nationale de retour des médicaments d'ordonnance, qui aura lieu le samedi10 mai 2014. Partout au Canada, des services de police participeront à l'événement.

La Journée nationale de retour des médicaments d'ordonnance a connu un essor remarquable. Ayant débuté comme programme pilote du Service de police régional de Niagara et de ses partenaires communautaires, elle est devenue une campagne nationale dirigée par l'ACCP et soutenue par le gouvernement fédéral (par l'entremise de Sécurité publique Canada et Santé Canada), le Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies, le Partenariat pour un Canada sans drogue et l'Association des pharmaciens du Canada.

« C'est l'occasion pour tous les Canadiens d'éliminer des produits pharmaceutiques inutiles de sorte qu'ils ne puissent pas causer de tort à d'autres, notamment les jeunes, a déclaré le président de l'ACCP le chef Jim Chu. Partout au Canada, les services de police et des partenaires communautaires offriront au public des lieux où déposer en toute sécurité les médicaments d'ordonnance dont ils n'ont plus besoin. »

Un message vidéo du chef Chu se trouve à: https://www.dropbox.com/s/snqjcvf3d0spwb5/Dropoff_national.mp4

Le président du Comité sur la sensibilisation aux drogues de l'ACCP, le chef Mark Mander, sait que tous les Canadiens ont un rôle à jouer face à la crise des médicaments d'ordonnance au Canada.

Selon le chef Mander : « Les statistiques indiquent que le mauvais usage récréatif de médicaments d'ordonnance est en hausse chez les jeunes - qui trouvent ces drogues en majorité dans les armoires à pharmacie familiales ou chez des amis. Dans certaines régions, les professionnels de la santé ont constaté qu'en particulier le mauvais usage d'opioïdes est une véritable crise de santé publique au vu des taux de toxicomanie, de mauvais usage récréatif et de morts par surdose. En somme, une disponibilité inutile peut mener à des conséquences inattendues et tragiques. »

Le public est invité à communiquer avec les services de police locaux afin de connaître les lieux spécialement prévus pour déposer des médicaments d'ordonnance. On peut aussi remettre des médicaments dont on n'a plus besoin aux pharmacies locales, et ce, toute l'année. Le Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD), avec lequel l'ACCP collabore étroitement, prolongera l'activité d'un jour par une campagne nationale de collecte de médicaments. Cette campagne commencera le 31 mai et se poursuivra jusqu'à la fin de 2014. Pour en savoir plus sur la question, les Canadiens peuvent se rendre à www.CACP.ca et cliquer sur le lien « Journée nationale de retour des médicaments d'ordonnance 2014 ».

L'ACCP a été fondée en 1905 et elle représente quelque 1000 dirigeants policiers de toutes les régions du Canada. Elle s'emploie à appuyer et promouvoir l'efficacité dans l'application de la loi ainsi que la protection et la sécurité de la population du Canada. Par l'entremise de ses membres chefs de police et autres hauts dirigeants policiers, l'ACCP représente plus de 90 % du milieu policier au Canada, y compris aux échelons fédéral, provincial, régional et municipal, au sein des Premières Nations, dans les transports et dans les Forces canadiennes.

Renseignements

  • Timothy M. Smith
    Relations gouvernementales et communications
    Association canadienne des chefs de police
    613-601-0692
    timsmith2000@rogers.com