Association canadienne des sages-femmes

Association canadienne des sages-femmes

20 nov. 2014 07h09 HE

L'Association canadienne des sages-femmes célèbre le vote en faveur de la création d'une Journée nationale des sages-femmes au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 20 nov. 2014) - L'Association des sages-femmes du Canada (ACSF) est reconnaissante du fait que tous les partis politiques de la Chambre des Communes aient voté dans la période d'hier en faveur du projet de loi C-608 sur la Journée nationale de la sage-femme, qui avait été déposé par la députée Rosane Doré Lefebvre.

Hier, le projet de loi C-608 passait en seconde lecture à la Chambre des Communes et recevait 255 votes en sa faveur et était ensuite envoyé au Comité. Le 5 mai est déjà reconnu comme la Journée internationale de la sage-femme et ce projet de loi démontrera l'appréciation de l'important rôle que jouent les sages-femmes au Canada en tant que fournisseuses de soins de première ligne des mères et de leurs nouveau-nés et officialisera la Journée internationale de la sage-femme ici au Canada. Chaque année, les sages-femmes prennent soin de milliers de femmes et de leurs familles dans la plupart des provinces et territoires mais la profession est toujours non réglementée et non subventionnée au Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve et Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard et au Yukon.

"Nous sommes enchantées du soutien massif envers ce projet de loi "confie Mme Emmanuelle Hébert, présidente de l'Association canadienne des sages-femmes (ACSF). "Je remercie Madame la députée Rosane Doré Lefebvre d'avoir reconnu le rôle indispensable des sages-femmes au Canada et d'avoir présenté ce projet de loi, " continue Mme Hébert. "Nous croyons que toutes les familles canadiennes ont le droit de choisir les services des sages-femmes et nous espérons que l'avènement de ce projet de loi sera en mesure d'augmenter l'accessibilité envers ce type de soins."

"Une journée nationale de la sage-femme aidera certainement à sensibiliser les Canadiens à cette profession importante qui apporte des services aux femmes et à leur famille aussi bien au Canada qu'ailleurs dans le monde," déclare la députée du parti Conservateur, Eve Adams, secrétaire parlementaire du ministre de la santé. "Le gouvernement donnera son appui au projet de loi C-608, qui propose de désigner le 5 mai de chaque année comme Journée nationale de la sage-femme."

Le parti libéral a aussi supporté ce projet de loi. "Le recours aux sages-femmes permet de donner rapidement des soins de qualité, qui sont économiques et axés sur les patientes. Je tiens à insister plus que tout sur le rôle de ces fournisseurs de soins primaires dans les cas d'accouchement à faible risque," a dit la députée libérale Hedy Fry.

"Je crois que l'acceptation de ce projet de loi est une reconnaissance du rôle essentiel que jouent les sages-femmes dans le système de santé canadien, " a conclu Mme Hébert.

La profession de sage-femme au Canada

Il y a tout au plus 1300 sages-femmes inscrites au Canada. Les sages-femmes fournissent des soins de santé de première ligne et font partie du système de soin de santé de la plupart des provinces et territoires du Canada. Elles assistent les femmes durant leur grossesse, pendant leur accouchement et à la période de post-partum.

L'Association canadienne des sages-femmes (ACSF) est l'organisation nationale qui représente les sages-femmes et la profession sage-femme au Canada. La mission de l'ACSF consiste à ouvrir la voie et à assurer un soutien à la profession sage-femme en tant que profession réglementée, financée par l'État, qui joue un rôle vital au sein du système de soins de maternité primaires dans l'ensemble des provinces et des territoires.

Si vous désirez plus d'informations à propos de l'ACSF, nous vous invitons à visiter leur site au www.canadianmidwives.org.

Renseignements