Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens

31 mars 2009 15h38 HE

L'Association des banquiers canadiens fait bon accueil aux mesures législatives pour lutter contre le vol d'identité

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 31 mars 2009) - Le secteur bancaire canadien accueille favorablement l'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement fédéral de son dépôt de mesures législatives pour protéger les Canadiens contre le vol d'identité. Nancy Hughes Anthony, présidente et chef de la direction de l'Association des banquiers canadiens (ABC), s'est jointe au ministre fédéral de la Justice, Rob Nicholson, au moment où il en a fait l'annonce.

" A l'heure actuelle, le Canada est le seul pays développé qui n'a pas de loi définissant le vol d'identité comme étant un crime, affirme Mme Hughes Anthony. Ces mesures législatives permettront au Canada de passer en tête du peloton, parce qu'il se dotera d'une loi contre le vol d'identité parmi les plus élaborées du monde industrialisé. "

Le vol d'identité, ou le vol de renseignements personnels, n'est actuellement pas illégal, mais peut entraîner un large éventail de crimes, qu'il s'agisse de fraude financière, de falsification, de fraude immobilière et d'abus des programmes gouvernementaux.

" Il est important que les forces de l'ordre disposent des outils nécessaires pour enrayer les activités criminelles de façon précoce, souligne Mme Hughes Anthony. Il est prioritaire de faire en sorte que le vol d'identité soit une infraction prescrite en vertu de la loi - un véritable crime - au Canada, et nous demandons avec instance à tous les partis de collaborer étroitement et d'adopter cette loi rapidement. "

Au Canada, il n'est actuellement pas illégal de posséder des pièces d'identité multiples ou de faire le trafic de renseignements personnels volés. L'ABC fait valoir de longue date qu'il est nécessaire que le vol d'identité soit une infraction prescrite en vertu du Code criminel du Canada.

" Il est interdit aujourd'hui de posséder des outils pour commettre un vol, mais il n'est pas illégal d'avoir en sa possession une série de permis de conduire, de numéros de carte de crédit et de NIP de carte de débit, a expliqué Mme Hughes Anthony. Ces mesures législatives, présentées par le ministre Nicholson, sont une action concrète dans la lutte contre le vol d'identité. Nous applaudissons et soutenons les efforts qu'il déploie pour protéger les Canadiens. "

Les banques prennent leur rôle extrêmement au sérieux dans la lutte contre le vol d'identité. Elles ont mis en place des systèmes de sécurité de pointe et ont formé des spécialistes pour protéger les renseignements des clients et pour éviter qu'ils ne soient victimes d'une fraude financière. Elles travaillent aussi en étroite collaboration avec les forces de l'ordre pour faire progresser les enquêtes, en plus de contribuer à informer les consommateurs des mesures à prendre pour réduire au minimum le risque de devenir des victimes.

Pour plus d'information sur le vol d'identité et la fraude financière et pour obtenir des conseils sur la protection des consommateurs, visitez le site web de l'ABC à www.cba.ca/fraude.

L'Association des banquiers canadiens représente 50 banques au Canada, les filiales et les succursales de banques étrangères y exerçant des activités et leurs 257 000 employés. Elle formule des recommandations à l'appui de politiques publiques efficaces et efficientes en matière bancaire, et favorise une meilleure compréhension de ce secteur et de son importance pour les Canadiens et l'économie canadienne.


Renseignements

  • Association des banquiers canadiens
    Christelle Chesneau
    514-840-8722, poste 722
    cchesneau@cba.ca