TRANSCANADA
NYSE : TRP
TSX : TRP

TRANSCANADA

14 sept. 2010 16h31 HE

L'Association des entrepreneurs de pipelines et les syndicats des États-Unis s'engagent à appuyer le projet Keystone XL

Le projet créera des milliers d'emplois aux États-Unis.

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 14 sept. 2010) - TransCanada Corporation (TransCanada) (TSX:TRP) (NYSE:TRP) a le plaisir d'annoncer aujourd'hui la conclusion d'une entente relative aux conditions de travail liées à la construction d'une partie importante sur le territoire américain du projet d'expansion du pipeline Keystone vers la côte du golfe du Mexique, projet évalué à 7 milliards $US (Keystone XL). L'entente permettra à TransCanada d'accéder à une main-d'oeuvre américaine compétente ayant une solide formation et prête à construire le projet Keystone XL. On prévoit que le projet de construction créera plus de sept millions d'heures de travail et plus de 13 000 nouveaux emplois pour les travailleurs américains.

L'entente relative aux conditions de travail liées au projet a été conclue avec l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord, la Fraternité internationale des teamsters, la United Association of Journeymen and Apprentices of the Plumbing and Pipefitting Industry of the United States and Canada, la Fédération américaine du travail et Congrès des organisations industrielles (FAT-COI), la International Union of Operating Engineers et l'Association des entrepreneurs de pipelines.

"Le projet de pipeline Keystone XL aura des incidences importantes sur l'économie nord-américaine car il créera des milliers d'emplois dans les secteurs de la fabrication et de la construction", a déclaré Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada. "Le projet est entièrement financé par le secteur privé et prêt au démarrage."

"Notre travail consistera à souder les portions du pipeline souterrain Keystone qui traverseront plusieurs états américains et qui transporteront des centaines de milliers de barils de pétrole quotidiennement au cours des décennies à venir", a indiqué William Hite, président général de la United Association of Journeymen and Apprentices of the Plumbing and Pipefitting Industry of the United States and Canada, FAT-COI. "C'est la vision et la compétence américaine de TransCanada qui donnent les moyens à notre main-d'oeuvre compétente locale d'utiliser les métiers qu'on leur a appris et d'apporter une contribution à leur communauté. Nous sommes fiers de pouvoir collaborer au projet de pipeline Keystone."

"Un projet ambitieux de cette envergure qui comprend la participation de plus de cinq états et qui emploie des milliers de travailleurs de la construction américains contribuera sans aucun doute à alléger les difficultés financières auxquelles les familles de travailleurs de notre pays sont confrontées", a précisé Vincent J. Giblin, président général de l'International Union of Operating Engineers(IUOE). "L'histoire a prouvé à maintes reprises que les projets d'infrastructure comme celui-ci sont porteurs des reprises de notre économie nationale et que leurs répercussions ont une portée à long terme. L'IUOE est fier de participer au projet de pipeline Keystone XL et nos ingénieurs d'exploitation de tout le Midwest sont prêts à mettre au service de TransCanada les compétences, le professionnalisme et la fierté que le projet exige."

"Voilà la démonstration d'une situation gagnant-gagnant que peuvent créer les ententes relatives aux conditions de travail liées à des projets pour les employeurs, les travailleurs et les travailleuses et pour nos communautés et nos pays", a ajouté Terry O'Sullivan, président général de l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord (UIJAN). "Le partenariat entre TransCanada et les travailleurs et leurs syndicats créera des bons emplois pour le soutien des familles tout en permettant à nos entreprises et à nos pays de concurrencer."

"Le projet de pipeline Keystone permettra effectivement aux travailleurs et aux travailleuses de gagner un bon salaire et de soutenir leur famille dans le présent climat économique difficile", a poursuivi James P.Hoffa de la Fraternité internationale des teamsters. "Notre pays a été construit par des travailleurs et travailleuses de la classe moyenne - quand ils prospèrent, l'Amérique prospère également. Les projets d'investissement comme celui du pipeline Keystone contribueront largement à aider notre pays à se rétablir au plan économique."

Selon une étude indépendante, le projet de pipeline Keystone XL créera les incitatifs suivants tout au long de sa durée de vie :



-- Plus de 20 milliards $ en nouvelles dépenses pour l'économie américaine
-- Plus de 118 000 années-personnes d'emploi
-- Une hausse de 6,5 milliards $ en revenu personnel pour les Américains
-- Une hausse de la production brute (produits) de 9,6 milliards $
-- Plus de 585 M $ en impôts étatiques et locaux pour les états le long du
tracé du pipeline


"Le projet jouera également un rôle important en établissant un lien entre un approvisionnement sûr et croissant de pétrole brut canadien et les plus grands marchés de raffinage aux Etats-Unis, ce qui améliorera de façon importante la sécurité énergétique nord-américaine", a renchéri Girling.

Des ententes sur les conditions de travail liées à des projets ont d'abord été mises en place dans le cadre de grands projets de travaux publics des années 30, y compris les barrages Grand Coulee, Hoover et Shasta. Depuis lors, des dizaines de grands projets, publics et privés, ont été construits à travers le pays en faisant appel à des ententes sur les conditions de travail liées à des projets.

TransCanada a reçu l'approbation de l'Office national de l'énergie au Canada pour le projet d'expansion proposé Keystone en mars 2010. Une fois terminé, le projet d'expansion augmentera la capacité commerciale du réseau pipelinier Keystone de 590 000 barils par jour à environ 1,1 million de barils par jour. Le réseau pipelinier de 12 milliards de dollars est souscrit à 83 pour cent en vertu des contrats exécutoires à long terme comprenant des engagements portant sur 910 000 barils par jour d'une durée moyenne d'environ 18 ans.

La construction et l'exploitation du système de pipeline Keystone continueront à respecter ou à dépasser les normes de sécurité et environnementales de classe mondiale. Grâce à cette entente, le projet sera construit en faisant appel aux ressources hautement qualifiées et compétentes des états comme le Montana, le Dakota du Sud, le Nebraska, le Kansas, l'Oklahoma et le Texas, qui veilleront à ce que la mise en oeuvre du projet suivra une orientation claire en matière de sécurité, de qualité et de normes environnementales.

Le projet d'expansion Keystone est une proposition de réseau pipelinier de pétrole brut d'une longueur de 1 959 milles (3 134 km) et d'un diamètre de 36 pouces qui s'étendra de Hardisty, en Alberta en passant par le sud de la Saskatchewan, le Montana, le Dakota du Sud et le Nebraska. Il sera relié à une partie du pipeline Keystone, qui sera construit à travers le Kansas jusqu'à Cushing, en Oklahoma et améliorera la capacité de transport des plaques tournantes américaines situées le long du pipeline. Le tracé du pipeline se poursuivra ensuite en passant par l'Oklahoma vers un point de livraison à proximité des terminaux existants de Nederland, au Texas, pour desservir le marché de Port Arthur, au Texas.

Vous pouvez consulter une carte du tracé du pipeline proposé en vous rendant à la page Web du projet, à l'adresse www.transcanada.com/keystone

L'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord représente un demi-million de travailleurs dans l'industrie de la construction lourde et les métiers du bâtiment et de la construction, la Fraternité internationale des teamsters représente 1,4 million de professionnels dans le secteur privé et public, la United Association of Journeymen and Apprentices of the Plumbing and Pipefitting Industry des Etats-Unis et le Canada, la Fédération américaine du travail et Congrès des organisations industrielles (FAT-COI) représente 300 000 membres à travers l'Amérique du Nord dans l'industrie de la plomberie et de la tuyauterie, et l'International Union of Operating Engineers représente 400 000 mécaniciens d'exploitation, qui travaillent comme conducteurs de matériel lourd, mécaniciens et arpenteurs dans le secteur de la construction , et comme mécaniciens de machines fixes, qui travaillent dans le domaine de l'exploitation et de l'entretien des bâtiments et des complexes industriels, ainsi que dans les industries des services.

Forte d'une expérience de plus de 50 ans, TransCanada est un chef de file de l'aménagement responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, notamment des gazoducs, des oléoducs, des centrales électriques et des installations de stockage de gaz. Son réseau de gazoducs détenus en propriété exclusive s'étend sur plus de 60 000 kilomètres (37 000 milles) et permet d'accéder à pratiquement tous les grands bassins d'approvisionnement gazier en Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de stockage de gaz naturel et de services connexes avec une capacité de stockage d'environ 380 milliards de pieds cubes. Producteur d'électricité indépendant en plein essor, TransCanada détient, en totalité ou en partie, des installations ayant une capacité de production de plus de 11 700 mégawatts d'électricité au Canada et aux Etats-Unis. TransCanada aménage l'un des plus grands systèmes de transport de pétrole en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada sont inscrites à la cote des Bourses de Toronto et de New York sous le symbole TRP. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site : www.transcanada.com.

INFORMATIONS PROSPECTIVES DE TRANSCANADA

Le présent communiqué peut contenir certaines informations prospectives qui sont assujetties à des risques et à des incertitudes de grande importance. Les verbes "prévoir", "s'attendre à", "croire", "pouvoir", "devoir", "estimer", "projeter", "entrevoir" ou d'autres termes semblables sont utilisés pour indiquer de telles informations prospectives. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir aux porteurs de titres et aux investisseurs éventuels de TransCanada des renseignements sur TransCanada et ses filiales, notamment l'évaluation de la direction des plans et des perspectives financières et opérationnels futurs de TransCanada et de ses filiales. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document peuvent comprendre, entre autres, des énoncés au sujet des perspectives commerciales et du rendement financier anticipé de TransCanada et de ses filiales, des attentes ou des prévisions quant aux événements à venir, ainsi que des stratégies et des objectifs de croissance et d'expansion. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les croyances et les hypothèses de TransCanada, lesquelles reposent sur l'information disponible au moment où ces énoncés ont été formulés. Les résultats ou les événements réels pourraient différer de ceux prévus dans les énoncés prospectifs.

Les facteurs pouvant faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent sensiblement des attentes actuelles comprennent, entre autres, la capacité de TransCanada à mettre en oeuvre avec succès ses initiatives stratégiques et la question de savoir si ces initiatives stratégiques produiront les avantages escomptés, le rendement d'exploitation des actifs pipeliniers et énergétiques de la société, la disponibilité et les prix des produits énergétiques de base, les paiements de capacité, les processus réglementaires et les décisions des organismes de réglementation, les changements aux lois et règlements environnementaux et autres, les facteurs de concurrence dans les secteurs des pipelines et de l'énergie, la construction et l'achèvement des projets d'investissement, les coûts de la main-d'oeuvre, de l'équipement et des matériaux, l'accès aux marchés des capitaux, les taux d'intérêt et de change, les développements technologiques ainsi que la conjoncture économique en Amérique du Nord. De par leur nature, les informations prospectives sont assujetties à des risques et à des incertitudes pouvant faire en sorte que les résultats et les événements réels de TransCanada diffèrent considérablement de ceux anticipés ou des attentes exprimées. Pour en savoir plus sur ces risques et autres facteurs, veuillez consulter les rapports déposés par TransCanada auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada et de la Securities and Exchange Commission ("SEC") des Etats-Unis. Le lecteur ne devrait pas se fier outre mesure aux présentes informations prospectives, fournies à la date à laquelle elles sont présentées dans le présent rapport de gestion ou autrement, et ne devrait avoir recours aux perspectives ou aux informations financières prospectives que dans l'esprit où celles-ci ont été avancées. TransCanada n'a ni l'obligation de mettre à jour publiquement ni de réviser quelque information prospective que ce soit à la lumière de nouvelles informations ou d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si la loi l'exige.

Renseignements

  • TransCanada
    Renseignements aux médias
    Cecily Dobson/Terry Cunha
    (403)920-7859 ou (800)608-7859
    ou
    Renseignements aux investisseurs et aux analystes
    David Moneta/Terry Hook
    (403)920-7911 ou (800)361-6522
    www.transcanada.com