Association des Ressources Intermédiaires d'Hébergement du Québec (ARIHQ)

Association des Ressources Intermédiaires d'Hébergement du Québec (ARIHQ)

20 oct. 2016 07h42 HE

L'association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec salue le dépôt du projet de loi 115

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2016) - L'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) accueille favorablement le dépôt, à l'Assemblée nationale, du projet de loi 115 (Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité) par la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Mme Francine Charbonneau. L'ARIHQ souscrit positivement à la mise en œuvre d'actions concrètes visant à contrer la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure, en situation de vulnérabilité. À cet égard, l'ARIHQ analysera en profondeur le projet de loi et il nous apparaît essentiel d'offrir notre collaboration à la ministre et de pouvoir lui formuler des recommandations lors des consultations particulières, d'autant plus que les ressources intermédiaires sont visées directement à titre de partenaire du réseau de la santé.

Le projet de loi serait nettement bonifié avec des enquêtes relatives aux plaintes d'abus ou maltraitance par le Protecteur du citoyen. Le Protecteur du citoyen est indépendant et ne relève pas du gouvernement du Québec. Les plaintes en lien avec les établissements publics du réseau de la santé sont déjà traitées en toute confidentialité pour prévenir et corriger le non-respect des droits, les abus, la négligence, l'inaction ou les erreurs commises à l'égard des citoyens. Lors de constats de manquement, erreur ou injustice, les recommandations du Protecteur sont prises en compte par les autorités concernées à plus de 97 %, selon le Protecteur du citoyen. Pour les citoyens, les usagers et leurs familles, le Protecteur du citoyen constitue une institution publique crédible, rigoureuse et impartiale.

À mi-chemin entre les soins à domicile et l'hébergement en établissement, les ressources intermédiaires (RI) prennent la relève lorsque la famille n'a plus la capacité ou les ressources pour prendre soin des personnes vulnérables. Ce sont plus de 13 000 adultes vulnérables qui ont accès à un milieu de vie humain, adapté à leurs besoins et enraciné dans leur communauté. Près des deux tiers des personnes hébergées dans les ressources intermédiaires (61 %) sont des personnes âgées en perte d'autonomie liée au vieillissement.

Les ressources intermédiaires sont gérées par des entrepreneurs sociaux responsables qui respectent les droits des résidents et qui agissent avec prudence et diligence à l'égard de la sécurité, intégrité et dignités des personnes vulnérables hébergées. Les ressources intermédiaires offrent une approche d'un « chez soi » où chaque personne trouve écoute et empathie dans le respect. Les ressources intermédiaires, c'est aussi un cadre de vie chaleureux et sécuritaire grâce à des employés dévoués, où familles et proches sont toujours bienvenus.

À propos de l'ARIHQ

Rappelons que le réseau des ressources intermédiaires compte 880 ressources intermédiaires qui hébergent plus de 13 000 personnes vulnérables dans toutes les régions du Québec. Ces ressources embauchent plus de 10 000 employés, dont près de 80 % sont des femmes, ce qui correspond au 14e plus important employeur au Québec. L'ARIHQ est reconnue officiellement par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour représenter toutes les ressources intermédiaires d'hébergement du Québec.

Renseignements

  • Source :
    Luc Vallerand
    Directeur du service aux membres et des communications
    ARIHQ
    514 589-6564
    luc.vallerand@arihq.com

    Caroline Guimont
    Conseillère aux communications
    ARIHQ
    514 353-8933, poste 304