Association nationale des retraités fédéraux

Association nationale des retraités fédéraux

17 nov. 2014 13h27 HE

L'Association nationale des retraités fédéraux appuie les améliorations proposant l'admissibilité des anciens de la GRC au Programme pour l'autonomie des anciens combattants

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 17 nov. 2014) - L'Association nationale des retraités fédéraux (ANRF) estime qu'il est temps d'élargir l'admissibilité au Programme pour l'autonomie des anciens combattants en l'accordant aux anciens de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et à leurs conjoints ou conjointes, comme le propose le député Peter Stoffer.

« Nous devons honorer les services rendus et les sacrifices consentis par tous les anciens combattants, dont les anciens de la Gendarmerie royale du Canada », déclare Gary Oberg, président de l'ANRF. « L'élargissement du Programme d'autonomie des anciens combattants constitue un bon point de départ, et c'est pourquoi le projet de loi C-633 de Peter Stoffer visant à rendre les anciens de la GRC admissibles au PAAC obtient notre appui sans réserve. »

Le projet de loi C-633 a été déposé à la Chambre des communes le 2 octobre 2014 par le député Peter Stoffer. Le projet de loi vise à élargir l'admissibilité du Programme d'autonomie des anciens combattants pour l'accorder aux anciens de la GRC et à leurs conjoints ou conjointes. À l'heure actuelle, les critères d'admissibilité du programme ne visent que les anciens combattants des Forces canadiennes et des Forces alliées, ainsi que leurs survivants. Il aide les anciens combattants à demeurer indépendants et à vivre en toute autonomie dans leur domicile et au sein de leur communauté. Selon la situation et les besoins en matière de santé, il verse de l'aide financière pour obtenir des services comme le déneigement, la tonte de pelouse, l'entretien ménager, l'accès à des services de nutrition, de soins personnels ainsi qu'à d'autres services dispensés par des professionnels de la santé.

« Le programme donne aux anciens combattants la possibilité et les moyens d'obtenir des services à domicile garantis qui peuvent les aider à rester dans leur foyer », poursuit Gary Oberg. « Il leur donne la dignité et l'indépendance. Alors, faisons ce qui s'impose et appuyons le projet de loi C-633, pour que les anciens de la GRC aient le droit de se prévaloir du Programme d'autonomie des anciens combattants. »

L'Association nationale des retraités fédéraux est le plus important organisme national de défense des membres actifs et retraités de la fonction publique fédérale, des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada ainsi que des juges nommés par le fédéral, leurs conjoints et leurs survivants. Forte de ses 185 000 membres, dont plus de 60 000 vétérans et leur famille, l'Association offre depuis 50 ans des services de défense indépendants sur les enjeux qui touchent la sécurité financière, la santé et le bien-être de ses membres et des Canadiens.

Renseignements

  • Rosemary Pitfield
    Directrice des communications et de la défense des intérêts
    613 745-2559, poste 225
    Téléphone mobile : 613 323-0872