Association pulmonaire du Canada

Association pulmonaire du Canada

27 sept. 2011 14h44 HE

L'association pulmonaire du Canada applaudit l'action du fédéral pour de nouvelles mises en garde contre l'usage du tabac

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 sept. 2011) - L'Association pulmonaire du Canada (APC) accueille favorablement l'action du gouvernement fédéral d'imposer des mises en garde plus fortes sur les produits du tabac. La ministre de la Santé, Leona Aglukkaq, a annoncé aujourd'hui l'entrée en vigueur d'un nouveau règlement exigeant des étiquettes de mise en garde aux images et aux textes plus percutants, sur les emballages de cigarettes et d'autres produits du tabac.

« Le tabagisme est la principale cause de décès évitables au Canada, tuant plus de la moitié des fumeurs de longue date », affirme Heather Borquez, directrice générale de l'APC.(1) « Les nouvelles étiquettes de mise en garde sont une mesure cruciale afin de réduire le lourd impact du tabagisme sur la santé et les vies des Canadien-nes. »

Les nouvelles mises en garde introduites par le gouvernement fédéral comporteront d'importantes améliorations pour rehausser l'efficacité des messages :

  • des étiquettes agrandies, couvrant 75 % (au lieu de 50 %) du recto et du verso des paquets de cigarettes et de petits cigares
  • de multiples combinaisons d'images et d'avertissements
  • de nouvelles images, y compris de personnes gravement atteintes de maladies liées au tabagisme
  • des témoignages de fumeurs
  • mention ajoutée d'une ligne nationale sans frais et d'un site Internet de soutien à l'abandon
  • de nouvelles mises en garde en couleur, à l'intérieur des emballages
  • des mises en garde améliorées sur les émissions toxiques, sur le côté du paquet.

« Des étiquettes de mise en garde plus percutantes sont particulièrement importantes pour dissuader nos jeunes de commencer à fumer », signale Mme Borquez. « Nous devons prévenir l'émergence d'une nouvelle génération de fumeurs. » La recherche a démontré que des images plus grandes et plus percutantes sur les produits du tabac sont efficaces pour dissuader les jeunes de commencer à fumer, surtout lorsque combinées à des messages forts, sur les effets du tabagisme. Des avertissements plus affirmatifs incitent aussi les fumeurs à cesser de fumer.(2),(3),(4)

L'APC applaudit l'important leadership exercé ces dernières années par le gouvernement fédéral en matière de lutte antitabac et d'abandon du tabagisme, par le biais de mesures comme l'introduction de lois pour limiter les produits du tabac aromatisés et d'autres leurres destinés aux jeunes, la lutte à la contrebande de cigarettes et la prolongation de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme.

De récentes données de Statistique Canada révèlent que les efforts pour réduire l'impact mortel du tabagisme portent fruit, au pays. Le taux de tabagisme parmi les adultes est passé de 24 % en 2000, à 17 % en 2010; et celui parmi les jeunes de 15 à 19 ans, de 25 % en 2000 à 12 % en 2010.(5)

« Nous faisons de réels progrès dans la réduction des taux de tabagisme », note Mme Borquez. « Mais des millions de Canadien-nes demeurent vulnérables aux effets dévastateurs de l'usage du tabac sur la santé. Nous nous réjouissons que le gouvernement fédéral poursuive sa contribution essentielle à la lutte contre le tabagisme. »

À l'appui de cet effort crucial, l'APC exhorte le gouvernement fédéral à renouveler pour cinq ans la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme (SFLT) à son niveau actuel de financement. Cette stratégie est la pierre angulaire d'une action efficace en matière de lutte contre le tabagisme et d'abandon du tabagisme, à l'échelle nationale, et ce depuis 10 ans.

Au sujet de l'Association pulmonaire du Canada

Fondée en 1900, l'Association pulmonaire est l'un des organismes de bienfaisance les mieux respectés et des plus anciens au Canada, et un chef de file national en matière d'information scientifique, de recherche, d'éducation, de soutien et de plaidoyer sur les enjeux liés à la santé pulmonaire.

(1) Association médicale canadienne. (2000). Règlement sur l'information relative aux produits du tabac : Mémoire de l'AMC au Comité permanent de la Santé de la Chambre des communes (http://www.cma.ca/index.php?ci_id=3101&la_id=2).

(2) International Tobacco Control Policy Evaluation Project. FCTC Article 11 tobacco warning labels: evidence and recommendations from the ITC project. Waterloo (ON) : Department of Psychology, University of Waterloo; 2009 (www.itcproject.org/keyfindi/itctobaccolabelsbrov3pdf), consulté le 10 décembre 2010.

(3) Environics Research Group. Testing New Health Warning Messages for Cigarette packages: A Summary of Three Phases of Focus Group Research: Final Report. Préparé pour Santé Canada; 2000.

(4) Borland R, Hammond D, Fong GT, et coll. Findings from the ITC-4 Country Study: Wave 5.

(5) Statistique Canada, Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada, 2010.

Renseignements

  • Heather Borquez
    Directrice générale
    Association pulmonaire du Canada
    (613) 569-6411
    hborquez@lung.ca