L'Association pulmonaire

L'Association pulmonaire

04 mai 2009 10h00 HE

L'asthme en milieu de travail : L'Association pulmonaire fait le point sur l'asthme lié au travail, à l'occasion de la Journée mondiale de l'asthme

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 mai 2009) - Selon l'Association pulmonaire, l'asthme lié au travail est la maladie pulmonaire la plus répandue en milieu de travail. Il est aussi estimé qu'environ 10 à 15 % des nouveaux cas d'asthme chez les adultes canadiens seraient attribuables à un élément du milieu de travail.

"Les idées erronées sont répandues, à savoir qui est vulnérable. Bien des gens croient que les mineurs et les travailleurs de l'industrie des produits chimiques sont exposés un risque important. En réalité, les coiffeurs, les hygiénistes dentaires, les boulangers industriels et même les enseignants sont à risque", signale la Dre Susan Tarlo, pneumologue à l'Université de Toronto et porte-parole de l'Association pulmonaire pour la Journée mondiale de l'asthme.

Il est estimé que jusqu'à 25 % des travailleurs adultes asthmatiques ont, à un moment ou à un autre, des symptômes dus au travail.

Tous les travailleurs sont à risque, mais certains métiers comportent un risque accru, comme ceux de la construction, de l'agriculture, de la peinture, du nettoyage, de la boulangerie et de la manipulation d'animaux ou de produits chimiques. Les autres domaines à risque incluent les soins infirmiers, le soudage, la transformation des aliments, la dentisterie ainsi que les industries forestière et du bois d'oeuvre, de la métallurgie, des plastiques, de l'électronique, du caoutchouc et du textile.

M. Marcel Lemire, de Saint-Boniface, au Manitoba, était vulnérable sans le savoir à l'asthme lié au travail. Pendant plus de 17 ans, il a travaillé pour une importante usine de transformation de produits laitiers. Les neuf dernières années, il y opérait une machine qui remplissait des contenants de produits laitiers. A chaque contenant rempli, une fine brume désinfectante était vaporisée.

Malheureusement, le produit chimique qu'il avait respiré à répétition pendant plusieurs années a causé des dommages permanents à ses poumons. "J'ai perdu 26 % de ma capacité pulmonaire. Avant, je courais des marathons. Maintenant, je trouve difficile de pelleter de la neige et de monter un escalier", raconte l'homme de 44 ans, père de deux enfants. "Ma qualité de vie a changé énormément." M. Lemire a éventuellement changé de travail pour préserver sa santé.

Plus de 300 éléments ont été identifiés comme des causes de l'asthme professionnel, notamment les produits nettoyants, la poussière de bois, les isocyanates (matériaux bruts contenus dans les produits de polyuréthane), les protéines alimentaires et animales, le formaldéhyde, le latex, la farine et les flux de soudure.

Décelé tôt, l'asthme lié au travail peut être contrôlé. "Dans le cas de l'asthme professionnel, il est possible de le guérir en évitant promptement la source de l'exposition. Quant à l'asthme exacerbé par le travail, des mesures préventives peuvent être adoptées pour protéger les travailleurs vulnérables, et des médicaments adéquats peuvent être prescrits", souligne la Dre Tarlo.

Pour plus d'information sur l'asthme lié au travail

Pour une liste de métiers à risque élevé d'asthme lié au travail

Pour une liste de signes à surveiller chez les travailleurs

Il est estimé que 1,9 million de Canadien-nes de 19 ans et plus ont déjà reçu un diagnostic médical d'asthme. Le nombre de cas d'asthme lié au travail au Canada est inconnu en raison de la sous-reconnaissance de cette affection.

Fondée en 1900, l'Association pulmonaire est l'un des organismes de bienfaisance les mieux respectés et des plus durables, au Canada, et un chef de file national en matière d'information scientifique, de recherche, d'éducation, de soutien et de plaidoyer sur les enjeux liés à la santé pulmonaire.

Un Document d'information est disponible à l'adresse suivante : http://file.marketwire.com/release/bgf0504.pdf

Renseignements

  • L'Association pulmonaire
    Cameron Bishop
    Directeur des affaires gouvernementales et relations médias
    613-569-6411, poste 223
    cbishop@lung.ca