MINES McWATTERS INC.
TSX : MWA

MINES McWATTERS INC.

09 mai 2008 13h36 HE

L'audition de l'ordonnance définitive destinée à approuver l'arrangement antérieurement annoncé visant Les Mines McWatters et la proposition modifiée faite à ses créanciers...

...aura lieu le 26 mai 2008

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 mai 2008) - POUR DIFFUSION AU CANADA EXCLUSIVEMENT. LA DIFFUSION AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ETATS-UNIS OU AUX ETATS-UNIS EST INTERDITE.

Raymond Chabot Inc. ("Raymond Chabot"), le séquestre intérimaire de Les Mines McWatters Inc. ("McWatters") (TSX:MWA), a annoncé aujourd'hui que les actionnaires de McWatters ont approuvé, à une assemblée extraordinaire tenue le 6 mai 2008, l'arrangement antérieurement annoncé (l'"arrangement") aux termes duquel, entre autres, une nouvelle catégorie d'actions privilégiées (les "actions privilégiées") sera créée et toutes les actions ordinaires en circulation du capital-actions de McWatters (les "actions ordinaires) seront échangées, au pair, contre des actions privilégiées qui représentent environ 80 % des droits de vote rattachés aux actions en circulation du capital-actions de McWatters immédiatement après la réalisation de l'arrangement, comme il est décrit plus en détail dans la circulaire d'information alternative datée du 1er avril 2008 (la "circulaire") préparée par CFT Capital Inc. ("CFT Capital").

Raymond Chabot a également annoncé que les créanciers de McWatters (les "créanciers") ont approuvé, le 7 mai 2008, la proposition modifiée en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité (Canada) (la "proposition de CFT") que leur avait présentée Raymond Chabot, en sa qualité de séquestre intérimaire de McWatters, aux termes de laquelle CFT Capital versera à Raymond Chabot, à des fins de distribution aux créanciers, une somme globale de 1 000 000 $. De la somme globale susmentionnée de 1 000 000 $, une somme de 500 000 $ est censée être versée à Investissement Québec ("IQ") et la somme restante de 500 000 $ est censée être versée aux autres créanciers de McWatters que IQ. En contrepartie, les créanciers non garantis (en excluant expressément IQ, Revenu Québec et Revenu Canada) céderont absolument et irrévocablement à CFT Capital toutes les créances qu'ils ont produites auprès de Raymond Chabot en qualité de syndic pour la proposition de McWatters (ces créances excluant expressément toutes les créances de la part d'IQ, de Revenu Québec et de Revenu Canada), y compris leurs créances relatives aux débentures convertibles liées au prix de l'or de McWatters actuellement en circulation.

L'approbation définitive de l'arrangement et de la proposition de CFT sera demandée à la Cour supérieure du Québec, pour le district d'Abitibi, au palais de justice de Val d'Or, situé au 900, 7e Rue, Val d'Or (Québec), dans une salle à déterminer, le 26 mai 2008, à 8 h 30 (heure de Montréal).

Les seules personnes autorisées à comparaître et à être entendues à l'audition de la demande d'ordonnance définitive relative à l'arrangement sont Raymond Chabot, CFT Capital et toute autre personne :

a) qui dépose un acte de comparution auprès du greffe de la Cour et le signifie aux procureurs de Raymond Chabot, McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. (a/s Me Mason Poplaw, 1000, rue De La Gauchetière Ouest, 25e étage, Montréal (Québec) H3B 0A2), au moins sept (7) jours avant la date d'audition de la demande d'ordonnance définitive, à défaut de quoi cette personne n'est pas autorisée à comparaître; et

b) si cette comparution vise à contester la demande d'ordonnance définitive, qui signifie aux procureurs de Raymond Chabot, McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. (a/s : Me Mason Poplaw, à l'adresse susmentionnée), au moins sept (7) jours avant la date d'audition de la demande d'ordonnance définitive, une contestation écrite appuyée quant aux faits allégués d'affidavits et de pièces, le cas échéant, à défaut de quoi cette personne n'est pas autorisée à contester la demande d'ordonnance définitive.

A moins qu'une contestation ne soit produite par une personne conformément à l'alinéa b) ci-dessus, Raymond Chabot et CFT Capital ainsi que leurs procureurs ont l'intention de comparaître devant la Cour en personne ou par tout moyen électronique que la Cour approuve (notamment par voie de conférence téléphonique).

Dès que la Cour a approuvé l'arrangement et la proposition de CFT, sous réserve du respect ou de l'abandon de toutes les autres conditions suspensives applicables à la réalisation de l'arrangement, il est prévu que les statuts de modifications et documents connexes donnant effet à l'arrangement seront déposés vers le 26 mai 2008 et que l'arrangement et la proposition de CFT prendront ensuite effet conformément à leurs modalités.

Information prospective

Le présent communiqué de presse renferme de l'information prospective (au sens de la législation en valeurs mobilières canadienne applicable) et des "énoncés prospectifs" (au sens de forward-looking statements de la loi des Etats-Unis intitulée Securities Exchange Act of 1934) (l'information prospective et les énoncés prospectifs étant collectivement appelés ci-après l'"information prospective") qui se fondent sur des attentes, des estimations et des prévisions en date du présent communiqué de presse. On reconnaît souvent, mais pas toujours, l'information prospective à l'emploi de termes et expressions de nature prospective comme "prévoir", "s'attendre à" ou "ne pas s'attendre à", "est prévu", "budget", "planifier", "estimer", "avoir l'intention", "anticiper" ou "ne pas anticiper" ou "croire", ou des variantes de ces termes et expressions ou des déclarations selon lesquelles certaines mesures ou certains événements ou résultats "peuvent", "devraient", "pourraient", ou "pourront" être prises, survenir ou se matérialiser.
L'information prospective suppose des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus de sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels pourraient différer sensiblement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par l'information prospective dans le présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse renferme de l'information prospective, notamment des énoncés relatifs à l'arrangement, à la proposition de CFT et à d'autres opérations envisagées aux présentes et aux résultats escomptés de la réalisation de l'arrangement, de la proposition de CFT et des autres opérations envisagées aux présentes, y compris des énoncés relatifs aux versements prévus de dividendes sur les actions privilégiées et aux paiements prévus au titre de leur prix de rachat, qui supposent d'importants risques et incertitudes, dont 1) la capacité d'obtenir les approbations des autorités de réglementation et de la Cour relativement à l'arrangement, à la proposition de CFT et aux autres opérations envisagées aux présentes; 2) la possibilité que l'arrangement, la proposition de CFT et les autres opérations envisagées aux présentes ne soient pas réalisés, notamment tel que prévu; 3) la possibilité que l'arrangement ne soit pas approuvé par la Cour; 4) la possibilité que la proposition de CFT ne soit pas approuvée par la Cour; 5) la possibilité que McWatters ne tire pas suffisamment de flux de trésorerie de quelque entreprise lui permettant de faire les versements prévus de dividendes sur les actions privilégiées et/ou les paiements prévus au titre de leur prix de rachat; et 6) la possibilité que la révocation totale des ordonnances d'interdiction d'opérations interdisant les opérations sur les titres de McWatters ne soit pas obtenue. Les résultats réels pourraient différer, sensiblement, de ceux exprimés ou sous-entendus par l'information prospective que contient le présent communiqué de presse.
Cette information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses qui peuvent se révéler inexactes, y compris, notamment, des hypothèses relatives à l'arrangement, à la proposition de CFT et aux autres opérations envisagées aux présentes ou par ailleurs à la capacité de réaliser en temps opportun l'arrangement, la proposition de CFT et les autres opérations envisagées aux présentes, à l'obtention des approbations ou autorisations ou visas devant être obtenus de la Cour et des autres organismes, notamment de réglementation, et à la conjoncture économique et commerciale en général. Bien que CFT Capital estime qu'elle devrait peut-être modifier ses attentes à la lumière d'événements et de faits nouveaux ultérieurs, CFT Capital ne mettra pas à jour la présente information prospective, à moins que la législation ne l'y oblige. On ne doit pas se fier à la présente information prospective comme s'il s'agissait de l'avis de CFT Capital à une date postérieure à celle du présent communiqué de presse. CFT Capital a essayé de répertorier les facteurs importants susceptibles de faire en sorte que les mesures, événements ou résultats réels diffèrent sensiblement de ceux actuellement prévus et décrits dans l'information prospective. Toutefois, il peut exister d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les mesures, événements ou résultats diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus et susceptibles de faire en sorte que les mesures, événements ou résultats diffèrent sensiblement des attentes actuelles. Rien ne garantit que l'information prospective se révélera exacte, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier outre mesure à l'information prospective. La liste de ces facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur McWatters ou l'arrangement, la proposition de CFT et les autres opérations envisagées aux présentes ne se veut pas exhaustive.

Renseignements

  • Raymond Chabot Inc.
    Michel Lavoie, CA, CIRP
    514-878-0888
    514-878-2100 (FAX)