SOURCE: Russell Investments

Russell Investments

15 juin 2012 13h16 HE

L'avenir de la Grèce dans la zone euro

Indices Russell explique sa « règle de crise financière » pour la classification des pays

SEATTLE, État de Washington--(Marketwire - Jun 15, 2012) - Le Grèce, classée en tant que marché développé au sein du système de classification des pays de Russell depuis 2001, a été un acteur central de la crise qui sévit actuellement dans la zone euro.

Si les solutions politiques et d'assistance financière devaient échouer, mettant la Grèce à risque de quitter l'Union monétaire européenne, la « règle de la crise financière » d'Indices Russell, déjà incluse dans la méthodologie de l'Indice Russell, serait capable de couvrir toute circonstance atténuante.

« Russell reconnaît que des circonstances imprévues peuvent survenir sur un marché pendant des périodes externes à notre examen d'éligibilité annuel, provoquant un changement immédiat. Pour cette raison, Russell maintient une règle de crise financière dans notre méthodologie publiée », a déclaré Mat Lystra, analyste de recherche sénior chez Indices Russell. « Maintenant que notre examen d'éligibilité est terminé, nous devrions compter sur la règle de crise financière en cas d'évènement significatif sur le marché. Si les conditions devaient devenir difficiles pour les investisseurs mondiaux, notre méthodologie nous permettrait de réagir sur un marché qui n'est plus considéré comme faisant partie de l'ensemble d'opportunités des marchés boursiers mondiaux standards. »

Indices Russell a souligné un certain nombre d'évènements potentiels pouvant influencer la décision de Russell d'appliquer sa règle de crise financière :

  • Une sortie de l'euro et un retour à la drachme grecque pourrait résulter en un strict contrôle des capitaux et une potentielle crise monétaire.
  • La nationalisation de parts substantielles de l'économie grecque affectant l'indemnisation des investisseurs pour leur participation dans les sociétés nationalisées.
  • Une fermeture prolongée de la Bourse d'Athènes empêchant la détermination des prix, affectant les liquidités et pouvant résulter en des réductions ou abandons d'investissements.
  • Un risque élevé pour le pays, tel que mesuré par l'Economist Intelligence Unit, ayant pour conséquence que les scores de risque de la Grèce lui retirent le statut de marché « développé ».

Une note de recherche détaillant l'exécution de la crise financière par les Indices Russell, rédigée par M. Lystra, est disponible sur le site Web d'Indices Russell.

Les opinions exprimées par M. Lystra reflètent les performances et les observations du marché à la date du 14 juin 2012 et sont susceptibles d'être modifiées à tout moment en fonction de l'état des marchés ou toute autre raison sans préavis. Il convient de noter que les performances passées ne garantissent aucunement les performances futures.

L'indice Russell Global inclut plus de 10 000 actions dans 47 pays et couvre 98 % du marché investissable mondial. Toutes les actions de l'indice sont classées par taille, région, pays et secteur. Les rendements journaliers de ses principales composantes sont disponibles à l'adresse : http://www.russell.com/indexes/data/daily_total_returns_global.asp

Déni de responsabilité : http://www.russell.com/indexes/about/index_alerts.asp#disclaimer

Renseignements