Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

01 déc. 2010 09h10 HE

L'avenir pourrait sourire à l'industrie laitière du Nouveau-Brunswick grâce à l'investissement dans de nouveaux débouchés

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 1 déc. 2010) - Le gouvernement du Canada investit 313 000 dollars pour la création de débouchés pour les producteurs laitiers du Nouveau-Brunswick, notamment pour la production de nouveaux fromages de spécialité dans la province. 

« Le lait canadien est sans égal dans le monde en raison de sa grande qualité, a affirmé le député Mike Allen (Tobique—Mactaquac) au nom de Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture. Cet investissement aidera les producteurs laitiers du Nouveau-Brunswick à apporter les améliorations nécessaires à leurs exploitations agricoles dans le but de tirer pleinement profit de ce produit haut de gamme sur un marché à l'affût d'aliments nouveaux et novateurs. »

Producteurs laitiers du Nouveau-Brunswick (PLNB) recevra jusqu'à 235 000 dollars pour l'aider à déterminer et développer des techniques qui permettront aux fermes laitières de devenir plus rentables en accroissant leur efficience. PLNB tiendra cette année leur assemblée générale annuelle à Fredericton les 1er et 2 décembre.

« Nous avons mis sur pied un groupe de travail de 13 agriculteurs dont le but est de trouver des moyens qui augmenteront les profits des fermes laitières, a précisé Reg Perry, président des Producteurs laitiers du Nouveau-Brunswick. À mon avis, l'information que ce groupe recueillera sur des aspects comme les intrants et les techniques de gestion nous aidera vraiment à abaisser nos coûts. »

Lait 2020, un organisme sans but lucratif créé par des producteurs et transformateurs laitiers du Nouveau-Brunswick afin d'encourager la recherche et l'innovation dans le secteur, recevra pour sa part jusqu'à 78 000 dollars afin d'identifier des fromages de spécialité qui pourraient être produits en utilisant le lait excédentaire produit au Nouveau-Brunswick. 

« Nous avons franchi toutes les étapes pour mettre en œuvre ce projet avec enthousiasme, a expliqué Jim Walker, président de Lait 2010. Il était très inspirant de voir les producteurs, les transformateurs et les gouvernements collaborer pour faire avancer un concept en mettant en commun les expertises de chacun. »

Cet investissement est effectué par l'intermédiaire du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), un programme national de 163 millions de dollars, qui vise à aider le secteur agricole canadien à s'adapter et à demeurer concurrentiel. Les projets admissibles du PCAA pourraient toucher à des domaines comme la traçabilité, l'environnement, les changements climatiques, le renforcement de la capacité et la lutte contre les organismes nuisibles et les maladies.

« Le Conseil agricole du Nouveau-Brunswick est très heureux d'appuyer le financement de l'industrie laitière au Nouveau-Brunswick, a déclaré Paul Vautour, président de l'organisme qui gère le PCAA au Nouveau Brunswick. Les producteurs laitiers du secteur primaire et les transformateurs génèrent des recettes monétaires de plus de 300 millions de dollars chaque année dans notre province, et ces projets les aideront à demeurer concurrentiels sur les marchés actuels. »

Pour en savoir plus au sujet du PCAA, veuillez consulter le site Web www.agr.gc.ca/pcaa. Pour en savoir davantage sur le Conseil agricole du Nouveau Brunswick, veuillez consulter le site Web www.nbac-canb.com/?&lang=fr.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-773-1059