SOURCE: Banque Scotia

Banque Scotia

04 avr. 2016 10h40 HE

Le 1er juillet, moment idéal pour devenir propriétaire au Québec

Selon un sondage de la Banque Scotia, près de la moitié (47 %) des locataires québécois envisageraient d'acheter une propriété si leurs paiements hypothécaires étaient inférieurs ou égaux à leur loyer

MONTREAL, QC--(Marketwired - 4 avril 2016) - Un récent sondage de la Banque Scotia révèle qu'une meilleure connaissance des possibilités de financement hypothécaire pourrait amener les locataires québécois à envisager l'achat d'une propriété. En effet, près de la moitié (47 %) d'entre eux disent qu'ils songeraient à l'achat si leurs paiements hypothécaires étaient inférieurs ou égaux à leur loyer; pourtant, seul un sur cinq (22 %) a déjà consulté un conseiller à propos de ses options de prêt hypothécaire.

" L'achat d'une résidence est probablement l'une des transactions les plus importantes de votre vie, et puisque c'est bientôt jour de déménagement au Québec, le moment est venu de penser à vos options de financement hypothécaire ", conseille Vincent Déziel, directeur des Hypothèques pour Canaux indirects à la Banque Scotia. " Nous savons bien que tous les locataires du Québec ne comptent pas devenir propriétaires cette année, mais nous encourageons les aspirants propriétaires à discuter avec un spécialiste chevronné de la Banque Scotia qui pourra les aider à bâtir un programme financier sur mesure tenant compte de tous leurs objectifs à terme, comme l'achat d'une résidence. "

Le sondage, qui demandait aux locataires québécois (35 %) pourquoi ils choisissent de louer, a révélé que plus de la moitié (52 %) le font parce qu'ils ne sont pas sûrs d'être admissibles à un prêt hypothécaire. Par ailleurs, deux locataires sur cinq (39 %) aimeraient en savoir plus sur le financement hypothécaire.

" En tant que passionnée d'aménagement intérieur, de rénovation et de décoration, je sais d'expérience qu'il est important d'obtenir des conseils personnalisés et de connaître ses options avant de prendre une grosse décision comme acheter une résidence ou se lancer dans les grandes rénovations ", affirme Manon LeBlanc, productrice et designer. " Je planifie tout du début à la fin avec mes clients, à commencer par le budget, puis l'étape qui précède tout projet de rénovation ou de décoration : l'achat de la propriété. "

Les Québécois sondés par la Banque Scotia citent l'épargne, la mise de fonds et le prix comme principales barrières à l'achat d'une résidence. Surtout les 18 à 34 ans, tranche d'âge où les locataires sont les plus nombreux (46 %). Près de la moitié des répondants (47 %) disent ne pas acheter de résidence parce qu'ils craignent de ne pas avoir assez d'épargne, cette raison étant la plus répandue chez les répondants de l'île de Montréal (31 %) et des autres milieux urbains (30 %).

Si vous pensez faire l'achat d'une propriété, la Banque Scotia peut vous offrir des solutions sur mesure pour vous aider à surmonter ces barrières.

Autres résultats du sondage

  • Près de la moitié (48 %) des Québécois vivent dans la région de Montréal, dont 22 % sur l'île et 26 % sur la Rive-Nord ou la Rive-Sud, des pourcentages presque égaux.
  • La location est plus répandue chez les 18 à 34 ans (46 %) et chez les résidents de l'île de Montréal (52 %).
  • C'est à raison de un sur cinq environ que les répondants affirment être locataires parce qu'ils ne se sentent pas prêt à devenir propriétaire (19 %), parce qu'ils ne veulent pas être liés par un prêt hypothécaire (17 %) ou parce que c'est trop de responsabilité (17 %).
  • Les parents québécois sont considérablement plus nombreux (58 %) que les Québécois sans enfant (44 %) à affirmer être locataires parce qu'ils n'ont pas les moyens d'acheter une résidence.

Pour savoir comment obtenir des conseils personnalisés d'un spécialiste de la Banque Scotia et pour vous assurer d'obtenir le prêt hypothécaire qui convient à votre situation, visitez le www.banquescotia.com/accespropriete.

À propos du sondage
Le sondage associé à la campagne de crédit du printemps de la Banque Scotia a été réalisé par Nielsen Consumer Insights pour la Banque Scotia. Au total, 1 048 personnes ont été sondées en ligne (n=500 à Montréal et n= 500 dans le reste de la province). Tous les répondants avaient au moins 18 ans. Le sondage a eu lieu du 16 au 21 mars 2016. Les résultats ont été pondérés en fonction de la population du Québec.

À propos de la Banque Scotia
La Banque Scotia est la banque internationale du Canada et un leader parmi les fournisseurs de services financiers en Amérique du Nord, en Amérique latine, dans les Antilles, en Amérique centrale et en Asie-Pacifique. Elle s'est donné pour mission d'aider ses 23 millions de clients à améliorer leur situation au moyen de conseils et d'une vaste gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés, des services bancaires privés, d'investissement et de gestion de patrimoine ainsi que des services liés aux marchés des capitaux. Au 31 janvier 2016, l'effectif de la Banque Scotia s'élevait à plus de 89 000 employés et son actif à 920 milliards de dollars. Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX: BNS) et à New York (NYSE: BNS). Les communiqués de la Banque Scotia sont diffusés par Marketwired. Pour en savoir davantage, veuillez consulter www.banquescotia.com et suivre le fil @ScotiabankViews sur Twitter.

Renseignements