Centre ontarien d'information en prévention

Centre ontarien d'information en prévention

20 nov. 2006 11h04 HE

Le 21 novembre 2006 marque le 20e anniversaire de la signature de la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 20 nov. 2006) - Le 21 novembre 2006 représente une date particulièrement importante pour la santé publique, la santé communautaire et les services sociaux, tant au Canada qu'à l'échelle internationale. Elle marque en effet le 20e anniversaire de la signature de la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé, le 21 novembre 1986 à Ottawa, lors de la première Conférence internationale sur la promotion de la santé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cette Conférence avait été organisé du fait de pressions croissantes pour lancer un nouveau mouvement international de santé publique. La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d'améliorer celle-ci, et elle va bien au-delà des soins de santé. "La Charte d'Ottawa constitue une importante balise pour notre travail de promotion. Elle inscrit la santé au programme des décideurs de tous les secteurs, à tous les niveaux", déclare Connie Clement, directrice générale du Centre ontarien d'information en prévention, le principal organisme bilingue de promotion de la santé en Ontario.

Si le Canada compte régulièrement parmi les cinq ou dix pays en tête du classement des Nations Unies en matière de développement social, il a encore bien du chemin à faire pour améliorer la santé de toute sa population. Le Canada se fait par exemple critiquer à l'échelle internationale pour le déplorable dossier santé de sa population autochtone. Un enfant canadien sur six vit dans la pauvreté. Et ce sont des millions de dollars que nous gaspillons pour le traitement de maladies chroniques au lieu d'investir dans la prévention de ces maladies.

"Nos objectifs n'ont pas changé depuis 20 ans", affirme Suzanne Jackson, directrice du Centre for Health Promotion de l'Université de Toronto, un centre de collaboration de l'OMS en promotion de la santé. Mme Jackson ajoute : "Nous devons élaborer des politiques de santé publique, créer des milieux favorables à la santé, renforcer l'action communautaire, développer les compétences personnelles et réorienter les services de santé. Toutes ces actions doivent aller de pair pour que toute personne et toute collectivité du Canada et d'ailleurs puissent jouir d'une meilleure santé".

Renseignements

  • Centre ontarien d'information en prévention
    Diane Pilon
    (416) 408-6901