Barreau du Haut-Canada

Barreau du Haut-Canada

24 oct. 2013 16h45 HE

Le Barreau du Haut-Canada se réjouit d'apprendre la libération de l'avocate des droits de la personne Nasrin Sotoudeh

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 24 oct. 2013) - Le Barreau du Haut-Canada* se réjouit d'apprendre la libération de l'avocate des droits de la personne Nasrin Sotoudeh en Iran.

Selon les rapports, Me Nasrin Sotoudeh a été libérée le 18 septembre 2013 en compagnie de plusieurs autres prisonniers politiques. Les motifs et les conditions de sa libération restent flous.

Me Sotoudeh, avocate éminente des droits de la personne, est connue pour sa défense des mineurs qui font face à une peine de mort, des prisonniers de conscience et des jeunes victimes d'abus. En septembre 2010, Me Sotoudeh a été arrêtée et condamnée à 11 ans de prison, à une interdiction d'exercer le droit de 20 ans et à une interdiction de voyage à l'étranger de 20 ans pour « avoir agi contre la sécurité nationale, collusion et propagande contre le régime, et être membre du Centre des défenseurs des droits de la personne ». Une cour d'appel a par la suite réduit sa peine à six ans.

Le Barreau du Haut-Canada a suivi l'affaire de Me Sotoudeh de près, ainsi que les affaires d'autres avocats en Iran. Le Barreau a maintes fois condamné le harcèlement d'avocats en Iran, y compris les avocats Shirin Ebadi, Saleh Kamrani, Houtan Kian, Nasser Zarafshan et Abdolfattah Soltani.

Le Barreau du Haut-Canada est ravi d'apprendre la libération de Me Nasrin Sotoudeh; cependant, nous demeurons profondément concernés par la situation d'avocats qui sont toujours en prison en raison de l'exercice de leurs obligations professionnelles légitimes. Les instruments internationaux des droits de la personne, notamment la Déclaration universelle des droits de l'homme et le Pacte international relatif aux droits civils, déclarent que l'indépendance de la magistrature et le respect des droits de l'homme sont essentiels pour renforcer la primauté du droit.

Le Barreau du Haut-Canada considère la libération de Me Sotoudeh comme étant un pas positif dans la bonne direction. Le Barreau exhorte le gouvernement iranien :

  1. à mettre fin aux actes de harcèlement contre Me Sotoudeh et contre d'autres défenseurs des droits de la personne en Iran;
  1. à libérer et à garantir en toutes circonstances l'intégrité physique, psychologique et professionnelle des avocats dont la détention est arbitraire et vise à entraver leurs activités de défense des droits de la personne;
  1. à prendre des mesures pour veiller à ce que les avocats et les juges ne fassent pas l'objet de sanctions motivées par des raisons politiques à la suite de l'exercice de leurs fonctions;
  2. à reconnaître publiquement l'importance, la légitimité et l'indépendance du travail des avocats et des juges;
  1. à continuer de prendre des mesures pour garantir que les droits de la personne et les libertés fondamentales sont respectés en toutes circonstances, et ce, conformément aux normes internationales en matière de droits de la personne et aux instruments internationaux.

*Le Barreau du Haut-Canada est l'organisme régissant plus de 45 800 avocats et quelque 5 100 parajuristes dans la province de l'Ontario au Canada et le trésorier en est le chef. Le mandat du Barreau est de réglementer la profession juridique dans l'intérêt du public en maintenant l'indépendance, l'intégrité et l'honneur de la profession juridique pour faire progresser la cause de la justice et la primauté du droit.

Le Barreau presse la communauté juridique d'intervenir pour aider les membres de la profession juridique dans leurs efforts pour défendre le respect des droits de la personne et promouvoir la primauté du droit.

Renseignements