Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières

16 avr. 2009 10h19 HE

Le BSIF divulgue le ratio de solvabilité estimatif (RSE) des régimes de retraite privés fédéraux

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 avril 2009) - Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a divulgué les résultats du plus récent contrôle de solvabilité des régimes de retraite privés fédéraux.

Le contrôle du ratio de solvabilité, ou actif-passif, des quelque 400 régimes de retraite à prestations déterminées qu'il réglemente s'inscrit parmi les activités de surveillance habituelles du BSIF. Les résultats du plus récent exercice à ce jour indiquent qu'au 31 décembre 2008, le ratio de solvabilité estimatif moyen des régimes de retraite à prestations déterminées se chiffrait à 0,85, un résultat inférieur à celui de 0,98 obtenu en juin 2008.

Selon la surintendante des institutions financières, Mme Julie Dickson, "la détérioration du niveau de capitalisation est essentiellement attribuable à la diminution de la valeur des éléments d'actif des régimes de retraite, laquelle résulte de pertes sur les placements en actions. Et si les effets de la hausse des taux d'intérêt sont peu marqués, on peut quand même constater que la reprise des taux donne lieu à une diminution de la valeur du passif."

En décembre 2008, le BSIF a écrit aux administrateurs de régimes de retraite fédéraux au sujet des conséquences possibles de la conjoncture économique pour les régimes de retraite à prestations déterminées, enjoignant les répondants et les administrateurs de régimes de retraite de se préparer aux retombées du ralentissement économique. Il les invitait également à envisager divers scénarios à long terme, y compris la possibilité que l'économie demeure au ralenti pendant quelque temps, et à prévoir des mesures correspondant à leur niveau de tolérance au risque.

"Le BSIF continue d'encourager les répondants et les administrateurs de régimes de retraite à employer des exercices de simulation comme outils de gestion du risque," ajoute Mme Dickson.

A l'heure actuelle, le BSIF réglemente 7% des régimes de retraite privés canadiens, ce qui correspond à environ 12 % des éléments d'actif des régimes de retraite.

Constitué en 1987 en vertu d'une loi du Parlement, le Bureau du surintendant des institutions financières est le principal organisme de surveillance et de réglementation des institutions de dépôts, des sociétés d'assurances et des régimes de retraite privés fédéraux. Il a pour mandat de promouvoir et d'administrer un cadre de réglementation duquel résulte un système financier stable et solide qui soit apte à soutenir la confiance du public et la concurrence des marchés.

Renseignements