Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

23 avr. 2015 16h44 HE

Le budget de Kathleen Wynne, au service de la rue Bay, pas des Ontariens

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 23 avril 2015) - Le budget de l'Ontario déposé aujourd'hui déclenchera une frénésie de vente des actifs publics et une réduction des services qui récompenseront les banquiers, mais qui nuiront aux Ontariens, a déclaré Fred Hahn, président du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) Ontario.

« Personne n'a voté pour cela » de dire M. Hahn. « Vendre Hydro One et fusionner les sociétés de distribution gratifiera les banquiers et les avocats de millions, en ne laissant rien au public, si ce n'est moins de contrôle et des tarifs plus élevés. Combiné à des coupures massives dans tous les services, ce budget porte tort à tout le monde. Kathleen Wynne a-t-elle oublié qui elle était il y a un an? »

Depuis plusieurs années, le gouvernement libéral réduit la plupart des dépenses de programme obligeant des services publics essentiels à licencier du personnel, à diminuer les heures, à sabrer les programmes ou à tout simplement fermer leur portes. Toutes nos communautés doivent composer avec la fermeture de garderies, des mises à pied dans les hôpitaux, des mises à l'arrêt des services de protection à l'enfance et l'expansion de la taille des salles de classe.

« Les libéraux ont réduit l'impôt des sociétés à leur niveau le plus bas depuis les années 1930 et c'est le public qui en fait les frais, le plus souvent ceux qui sont le moins aptes à payer, alors qu'est supprimé le soutien sur lequel leurs communautés et eux comptent » a ajouté M. Hahn. « Dans le même temps, ils ont richement récompensé les banquiers et les avocats de société par des centaines de millions de dollars en honoraires dans le cadre de toute une gamme de programmes de privatisation. Brader les infrastructures publiques hydroélectriques que nous avons mis un siècle à bâtir ensemble signifiera des millions de plus pour les banquiers contre des factures d'électricité plus élevées pour les Ontariens ».

Partout où les services hydroélectriques ont été privatisés, les tarifs ont augmenté.

À l'instar du budget fédéral de M. Harper, celui de Mme. Wynne en donnera plus aux riches et la situation de la majorité des Ontariens sera pire qu'avant, a ajouté M. Hahn.

« Ça suffit. Une majorité écrasante de la population ontarienne s'oppose à la privatisation d'Hydro. De plus en plus d'Ontariens ressentent les effets dévastateurs des compressions budgétaires libérales. C'est pourquoi, ils sont de plus en plus nombreux à clamer, assez, c'est assez. C'est ce dont nous avons été témoins en ce qui concerne les travailleurs universitaires, cet hiver. C'est ce qui passe maintenant avec les travailleurs des conseils scolaires. Ce n'est que le début », a dit M. Hahn.

La semaine dernière, le SCFP-Ontario publiait un avis juridique sur la vente éventuelle d'Hydro One. Il s'est engagé à lancer une campagne d'un demi-million de dollars pour faire ce que les Ontariens de toutes les allégeances politiques souhaitent, à savoir garder public Hydro.

Le SCFP est un syndicat des communautés ontariennes dont les membres fournissent des services publics de qualité, dans toutes les régions de la province, tous les jours. Les membres du SCFP-Ontario sont fiers de travailler dans le secteur des services sociaux, des soins de santé, municipal, des conseils scolaires, universitaire et des lignes aériennes.

Renseignements

  • Craig Saunders
    Département des communications du SCFP
    416-576-7316