Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada
Industrie Canada

Industrie Canada

13 juin 2005 09h02 HE

Le Bureau de la concurrence analyse une fusion dans l'industrie du cinéma : Cineplex doit se départir de 35 cinémas

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 13 juin 2005) - Le Bureau de la concurrence a déposé un consentement aujourd'hui auprès du Tribunal de la concurrence afin de résoudre les problèmes que soulevait l'acquisition de Famous Players par Cineplex Galaxy.

"Notre objectif consiste à faire en sorte que les consommatrices et les consommateurs continuent de bénéficier de prix concurrentiels et d'un bon choix relativement aux films de première projection", a déclaré Gaston Jorré, sous-commissaire principal de la concurrence. "Selon le consentement, Cineplex devra se départir de 35 cinémas avec 284 écrans situés dans 17 villes de six provinces, dont les recettes s'élèvent à environ 100 millions de dollars."

Le Bureau a examiné l'incidence de la fusion sur le plan de la concurrence dans chaque marché local où les parties se livraient concurrence. Il a tenu compte des solutions de rechange qui s'offraient aux consommateurs, telles que des DVD, la télévision à la carte et la vidéo sur demande, mais a conclu que les films de première exclusivité continuent d'être un marché de produits distinct. Le Bureau a également conclu qu'il existe certains obstacles à l'entrée dans l'industrie, notamment la nécessité de trouver des emplacements adéquats, les coûts liés à un édifice à vocation spéciale et l'accès à des films ayant une valeur commerciale.

En raison des réserves relatives à la concurrence formulées par le Bureau, Cineplex a convenu de vendre des cinémas situés à Victoria, Vancouver, Calgary, Edmonton, Lethbridge, Saskatoon, Winnipeg, London, St. Catharines, Kitchener, Hamilton, Kingston, Ottawa, Toronto, Gatineau, Montréal et Québec.

"Etant donné le niveau de concentration au sein de l'industrie et des obstacles à l'entrée sur le marché, il est essentiel que les cinémas soient vendus afin que cette fusion ne donne pas lieu à un empêchement ou une diminution sensible de la concurrence", a ajouté M. Jorré.

Le consentement prévoit que si Cineplex Galaxy n'arrive pas à vendre les cinémas, un fiduciaire sera nommé pour mener la vente à terme. Pendant la durée de la vente, un gestionnaire indépendant sera nommé pour surveiller l'établissement des prix et les réservations de films pour les cinémas devant être vendus.

Le Bureau de la concurrence est un organisme indépendant d'application de la loi qui s'emploie à promouvoir et maintenir une concurrence équitable pour que les Canadiennes et les Canadiens bénéficient de prix concurrentiels, d'un bon choix de produits et d'un service de qualité. Il supervise l'application de la Loi sur la concurrence, la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation, la Loi sur l'étiquetage des textiles et la Loi sur le poinçonnage des métaux précieux.

Renseignements

  • Journalistes :
    Direction générale des communications
    Tim Weil
    Directeur des communications stratégiques
    (819) 953-9271
    ou
    Public :
    Bureau de la concurrence
    Centre des renseignements
    (819) 997-4282 ou 1-800-348-5358