BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

17 oct. 2007 13h00 HE

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada fait part de sa préoccupation au sujet de la consommation de cannabis par des membres d'équipages de la flotte du nord de la BC Ferries

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 17 oct. 2007) - Dans le cadre de l'enquête en cours sur le naufrage du Queen of the North, survenu le 22 mars 2006 (dossier M06W0052 du BST), le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a fait part de sa préoccupation à la BC Ferries relativement à la consommation de cannabis à bord de traversiers.

Le Bureau a fait part de cette préoccupation après avoir appris que plusieurs membres d'équipage du Queen of the North fumaient régulièrement du cannabis entre leurs quarts de travail, alors qu'ils étaient ou non à bord du navire. D'autre part, le Bureau a précisé que rien n'indiquait que les facultés des membres d'équipage qui se trouvaient sur la passerelle au moment de l'accident étaient affaiblies par le cannabis.

"Il est évident que les équipages de traversiers dont les facultés sont affaiblies par le cannabis exposent le public voyageur à des risques", a déclaré Mme Wendy A. Tadros, présidente du Bureau. "Nous croyons bien que la BC Ferries déterminera l'étendue du problème et gérera efficacement les risques afin d'éviter que ces risques n'entraînent un accident grave", a ajouté Mme Tadros.

Tout en faisant part de sa préoccupation et en exposant les risques qui en découlent, le Bureau dit croire que la BC Ferries est la mieux placée pour savoir si ce comportement s'observe aussi à bord d'autres navires de sa flotte du nord. Premièrement, la BC Ferries devrait déterminer si les membres d'équipage du Queen of the North sont les seuls à consommer du cannabis ou si des membres d'équipages d'autres navires en consomment aussi. Cette détermination devrait permettre de déterminer l'efficacité de la politique de la compagnie en matière d'alcool et de drogues. Le Bureau a également encouragé la BC Ferries à s'attaquer au problème dans les plus brefs délais.

Le BST fera un suivi des progrès réalisés par la BC Ferries relativement à ce problème et fera connaître ses conclusions au moment de publier son rapport final sur le naufrage du Queen of the North.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le présent communiqué et la préoccupation du Bureau sont disponibles sur le site du BST (www.bst.gc.ca).

Renseignements

  • Bureau de la sécurité des transports du Canada
    John Cottreau
    Conseiller principal, Relations avec les médias
    819-994-8053
    613-292-4146 (cell)
    ou
    Bureau de la sécurité des transports du Canada
    Julie Leroux
    Spécialiste des relations avec les médias
    819-994-8067
    613-290-9875 (cell)