BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

21 mars 2007 10h00 HE

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada publie ses statistisques préliminaires sur les événements de transport pour 2006

GATINEAU, QUEBEC--(CCNMatthews - 21 mars 2007) - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) vient de publier ses statistiques préliminaires sur les événements de transport pour l'année 2006. En 2006, le nombre d'accidents maritimes et ferroviaires enregistrés a diminué par rapport à 2005. Le nombre d'accidents de pipeline et d'aviation a légèrement augmenté. Le nombre de pertes de vie dans les accidents maritimes, ferroviaires et d'aviation a diminué. Aucune perte de vie due à un accident de pipeline n'est à déplorer, tout comme l'année précédente. Le nombre d'incidents maritimes, de pipeline et ferroviaires devant être signalés a diminué par rapport à 2005. Le nombre d'incidents d'aviation devant être signalés est resté sensiblement le même qu'en 2005.

Faits saillants pour chaque mode :

Marine

En 2006, le BST a enregistré 467 accidents maritimes, ce qui représente une baisse de 4 % par rapport à 2005 (489) et une baisse de 7 % par rapport à la moyenne des années 2001 à 2005 (506). En 2006, on a enregistré 419 accidents aux navires (qui comptent pour 90 % des accidents maritimes), ce qui représente le chiffre le plus bas des 30 dernières années et une baisse par rapport à 2005 (444) et à la moyenne quinquennale (455). Près de la moitié des navires battant pavillon canadien en cause dans ces accidents sont des bateaux de pêche. Les accidents maritimes ont fait 18 morts, une baisse par rapport à 2005 (20) et par rapport à la moyenne des années 2001 à 2005 (25). On a enregistré 31 navires perdus, une hausse par rapport à 2005 (26) mais une baisse par rapport à la moyenne quinquennale (34). En 2006, 212 incidents maritimes ont été signalés conformément aux exigences du BST en matière de déclaration des événements, une baisse par rapport à 2005 (227) et par rapport à la moyenne quinquennale (222).

Pipeline

En 2006, le BST a enregistré 8 accidents de pipeline, une hausse par rapport à 2005 (5) mais une baisse par rapport à la moyenne des années 2001 à 2005 (13). On estime que les activités liées aux pipelines ont augmenté de 2 % par rapport à 2005. En 2006, le taux d'accident a augmenté à 0,6 accident de pipeline par exajoule, en hausse par rapport à 2005 (0,4) mais en baisse par rapport au taux moyen des années 2001 à 2005 (1,2). Le dernier accident de pipeline mortel à survenir dans l'industrie des pipelines relevant de la compétence fédérale remonte à 1988, mais un accident entraînant des blessures graves est survenu en 2006. En 2006, 63 incidents de pipeline ont été signalés conformément aux exigences du BST en matière de déclaration des événements, une baisse par rapport à 2005 (79) mais une hausse par rapport à la moyenne quinquennale (52). Au total, 88 % de ces incidents étaient des fuites non confinées ou non contrôlées de petites quantités de gaz, de pétrole et de produits à haute pression de vapeur.

Rail

En 2006, le BST a enregistré 1141 accidents ferroviaires, une baisse de 9 % par rapport à 2005 (1247) mais une hausse de 5 % par rapport à la moyenne des années 2001 à 2005 (1091). On estime que les activités ferroviaires sont restées stables par rapport à 2005 et qu'elles ont augmenté de 4 % par rapport à la moyenne quinquennale. En 2006, le taux d'accident a diminué à 11, 9 accidents par million de trains-milles par rapport à 2005 (13,0), mais il est égal à la moyenne quinquennale (11,9). Les accidents ferroviaires ont fait 95 morts en 2006, par comparaison à 103 morts en 2005 et à la moyenne quinquennale de 96, et 87 de ces pertes de vie sont survenues à la suite d'un accident à un passage à niveau ou d'une intrusion sur l'emprise du chemin de fer. En 2006, on a signalé 225 incidents ferroviaires conformément aux exigences du BST en matière de déclaration des événements, le chiffre le plus bas des 24 dernières années, et une baisse par rapport à 2005 (243) et à la moyenne quinquennale (283).

Air

En 2006, le BST a enregistré 262 accidents à des aéronefs immatriculés au Canada, autres que des avions ultra-légers, une hausse de 2 % par rapport à 2005 (258) mais une baisse de 5 % par rapport à la moyenne des années 2001 à 2005 (275). Le nombre d'heures de vol en 2006 est estimé à 4 161 000 heures, ce qui donne un taux d'accident de 6,3 accidents par 100 000 heures de vol, soit un taux inchangé par rapport à celui enregistré en 2005 mais un taux inférieur au taux des cinq années précédentes (7,1). En 2006, on a enregistré 31 accidents mortels (52 morts) à des aéronefs immatriculés au Canada, autres que des avions ultra-légers; ces chiffres sont comparables aux chiffres de 2005 (34 accidents mortels et 51 morts) et à la moyenne des cinq années précédentes (31 accidents mortels et 52 morts). A noter que 15 des 31 accidents mortels sont survenus à des aéronefs commerciaux (6 avions et 9 hélicoptères) et 12 à des avions privés. Le nombre d'accidents à des avions ultra-légers a diminué en 2006 (27) par rapport à 2005 (31); à noter que le nombre d'accidents mortels a connu une baisse importante, passant de 5 en 2005 à 1 en 2006. Au total, 825 incidents ont été signalés conformément aux exigences du BST en matière de déclaration des événements, un nombre comparable à celui de 2005 (822) et une baisse de 4 % par rapport à la moyenne des années 2001 à 2005 (857).

Les statistiques du BST pour chaque mode sont disponibles sur le site Web du BST à l'adresse www.bst.gc.ca. Vous y trouverez également des rapports d'enquête complets sur des événements survenus dans les divers modes de transport.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Renseignements

  • Le Bureau de la sécurité des transports du Canada
    Christian Plouffe
    Conseiller principal par intérim, Relations avec les médias
    819-953-7812
    ou
    Le Bureau de la sécurité des transports du Canada
    Geneviève Lamarche
    Spécialiste des relations avec les médias
    819-994-8067