BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

31 mars 2009 13h00 HE

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada publie son rapport d'enquête final sur le déraillement de train et l'incendie survenus dans un triage du Canadien National...

... en août 2007 à Prince George (Colombie-Britannique)

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 31 mars 2009) - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie aujourd'hui son rapport d'enquête final sur le déraillement de train et l'incendie survenus le 4 août 2007 à Prince George (Colombie-Britannique). L'enquête a démontré que les risques liés aux activités ont mal été évalués et que les employés de gestion qui commandaient à distance la manoeuvre le jour de l'accident n'avaient pas reçu une formation adéquate sur les tâches qu'ils accomplissaient, bien qu'ils aient été jugés qualifiés du point de vue de la réglementation. L'enquête a aussi permis de constater que le tonnage des wagons qu'on déplaçait excédait la capacité des freins des locomotives de manoeuvre.

Le Bureau a publié deux avis de sécurité ferroviaire destinés à Transports Canada relativement à cet accident. Le premier avis porte sur la formation des gestionnaires du Canadien National (CN) qui exécutent les tâches des équipes de triage au cours d'une pénurie d'équipes. Le deuxième avis a trait aux règles liées aux heures de travail et de repos des gestionnaires du CN qui effectuent les tâches inhérentes aux équipes de triage en périodes de pénurie.

Dans le cadre de l'enquête, Transports Canada a émis un Avis et ordre exigeant que les manoeuvres sur les lieux où l'événement s'est produit soient soumises à des conditions sévères afin de garantir la sécurité.

Le samedi matin du 4 août 2007, un superviseur du CN a perdu la maîtrise des locomotives télécommandées qui tiraient 53 wagons chargés lors du classement de wagons dans le triage sud de Prince George. Le mouvement est parti à la dérive vers le nord et a heurté un train du CN qui arrivait à l'extrémité nord du triage. Le mouvement de 53 wagons commandé à distance a heurté un wagon chargé d'essence, ce qui a fait dérailler ce dernier ainsi que le wagon situé à l'avant, qui était également chargé d'essence. Deux locomotives, un wagon-remorque et un wagon plat à poutre centrale chargé dans le mouvement de triage ont déraillé. Un incendie s'est ensuite déclaré et a détruit les deux wagons-citernes, le wagon plat à poutre centrale de même que les deux locomotives et le wagon-remorque du mouvement de triage. Personne n'a été blessé. Environ 172 600 litres de carburant (1600 litres de carburant diesel et 171 000 litres d'essence) ont été renversés. La majeure partie du carburant déversé a été brûlée par le feu.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Renseignements

  • Bureau de la sécurité des transports du Canada
    Relations avec les médias
    819-994-8053