BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

06 avr. 2006 12h00 HE

Le Bureau de la sécurité des transports a établi que la collision en vol survenue lors d'un spectacle aérien à Moose Jaw en juillet 2005 résulte de modifications à une manoeuvre de voltige

GATINEAU, QUEBEC--(CCNMatthews - 6 avril 2006) - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport final (A05C0123) sur la collision en vol de deux biplans survenue lors du spectacle aérien connu sous le nom de Saskatchewan Air Show qui s'est déroulé à Moose Jaw en Saskatchewan le 10 juillet 2005.

L'enquête révèle que les avions sont entrés en collision alors qu'ils exécutaient une version modifiée du virage appelé Dairy Turn, une manoeuvre prévue à l'origine pour donner aux spectateurs l'illusion d'un accident évité de justesse. Le numéro de voltige était accompli par trois biplans qui devaient simuler un combat tournoyant. Les biplans devaient exécuter des croisements prévus de manière à offrir un espacement de sécurité. Les modifications à la manoeuvre n'ont pas permis d'exécuter la manoeuvre en toute sécurité.

Rappelons que le 10 juillet 2005, trois avions immatriculés aux Etats-Unis participaient à un combat tournoyant simulé à l'aéroport Air Vice Marshal C.M. McEwen, situé à Moose Jaw, dans le cadre du spectacle aérien connu sous le nom de Saskatchewan Air Show. L'équipe de voltige, baptisée les Masters of Disaster, évoluait à bord de trois biplans (un Waco, un Wolf-Samson et un Pitts Special). La présentation comprenait également un numéro au sol avec un camion propulsé par un réacteur. Les trois biplans exécutaient une série de croisements et de poursuites lors d'un combat tournoyant simulé. Tandis que le camion propulsé par un réacteur allait se positionner à la ligne limite du spectacle, les trois avions effectuaient une manoeuvre en vue d'entreprendre une série de croisements centrés sur le camion. Au cours de la manoeuvre, le Waco et le Wolf-Samson sont entrés en collision. Les deux avions ont pris feu et se sont écrasés. Les deux pilotes ont été tués sur le coup; les deux avions ont été détruits. Tous les débris sont tombés à l'écart de la foule, en direction de la piste extérieure. La mise en oeuvre immédiate des procédures d'urgence a empêché les spectateurs de se diriger vers le lieu de l'incendie.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Ce communiqué est disponible sur le site du BST à www.bst.gc.ca.

Renseignements

  • Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST)
    John Cottreau
    Conseiller principal, Relations avec les médias
    (819) 994-8053
    ou
    Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST)
    Christian Plouffe
    Conseiller, Relations avec les médias
    (819) 953-7812