Parcs Canada

Parcs Canada

30 juin 2012 10h12 HE

Le Canada accueille un nouveau site du patrimoine mondial de l'UNESCO - Le paysage de Grand Pré en Nouvelle-Ecosse est nommé 16e site du patrimoine mondial au Canada

GRAND-PRÉ, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 30 juin 2012) -

Note aux Rédacteurs : Deux photos sont associées à ce communiqué de presse.

L'honorable Peter Kent, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a réagi aujourd'hui à la nouvelle selon laquelle le paysage de Grand-Pré en Nouvelle-Écosse a été inscrit à la Liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour sa valeur universelle exceptionnelle. Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a pris cette décision lors de sa réunion annuelle, qui a lieu cette année en Russie.

« Le gouvernement du Canada se réjouit que le Paysage de Grand-Pré devienne site du patrimoine mondial de l'UNESCO, a expliqué le ministre Kent. Cette désignation reconnue à l'échelle de la planète établit que le Paysage de Grand-Pré est un lieu culturel ayant une valeur universelle exceptionnelle. Elle attirera non seulement les Néo-Écossais, les Acadiens et d'autres Canadiens et Canadiennes, mais également les visiteurs étrangers à la recherche d'expériences uniques. »

L'UNESCO a déterminé que le Paysage de Grand-Pré renferme des caractéristiques culturelles si exceptionnelles qu'elles ont une importance pour les générations actuelles et futures de toute l'humanité.

« La reconnaissance du Paysage de Grand-Pré en tant que site du patrimoine mondial de l'UNESCO est une importante réalisation communautaire; il s'agit de l'aboutissement de nombreuses années d'efforts déployés par les résidants de la région, la collectivité agricole, la communauté acadienne, les Mi'kmaq les partenaires municipaux et provinciaux, et le gouvernement du Canada, a déclaré l'honorable Bernard Valcourt, Ministre d'État, Agence de promotion économique du Canada atlantique et la Francophonie. Le gouvernement du Canada participera activement au fur et à mesure que cette collaboration se poursuivra, et tous les partenaires travaillent afin de garantir la durabilité des ressources patrimoniales de la région et des expériences offertes aux visiteurs. »

Le Site du patrimoine mondial, dont le centre est le lieu historique national du Canada de Grand-Pré administré par Parcs Canada, renferme les collectivités de Grand-Pré et d'Hortonville, ainsi que des terres et des établissements répartis sur plus de 1 300 hectares gérés par des particuliers, des municipalités et d'autres ordres de gouvernement.

« Cette distinction de l'UNESCO est une grande réalisation pour la collectivité et un succès bien mérité pour les nombreux partenaires qui ont travaillé au projet pendant des années, a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre régional de la Nouvelle-Écosse. Le gouvernement du Canada continuera de participer pleinement aux travaux relatifs à ce site. Je suis très fier de tous ceux et de toutes celles qui ont contribué à franchir cette étape et leur dévouement envers la préservation du patrimoine culturel unique en son genre de Grand-Pré m'encourage. »

Son Excellence, M. Jean-Pierre Blackburn, ambassadeur et délégué permanent du Canada auprès de l'UNESCO, a assisté à la réunion du Comité du patrimoine mondial en Russie, où la décision a été prise. « Depuis 1976, année où le Canada a ratifié la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel, notre pays a eu le privilège d'être l'intendant, pour l'ensemble de l'humanité, de 15 autres sites, dont ses premiers sites du patrimoine mondial, à savoir L'Anse aux Meadows et Nahanni, ainsi que l'arrondissement historique du Vieux-Québec et Sgang Gway, en Colombie-Britannique. C'est avec une grande fierté et un immense plaisir que je souligne aujourd'hui l'ajout du Paysage de Grand-Pré à la Liste du patrimoine mondial. »

Le gouvernement du Canada a appuyé la mise en candidature en accordant du financement et en misant sur la grande expertise de Parcs Canada dans le domaine des aires patrimoniales protégées. Le processus de mise en candidature a été mené par le comité Nomination Grand-Pré, au sein duquel étaient représentés les résidants, la collectivité agricole, les Mi'kmaq de la Nouvelle-Écosse, la Société nationale de l'Acadie et les différents ordres de gouvernement. Le paysage de Grand-Pré est le troisième Site du patrimoine mondial en Nouvelle-Écosse après le Vieux-Lunenburg et les Falaises fossilifères de Joggins.

« Grand-Pré a toujours occupé une place spéciale dans le cœur des Acadiens et des collectivités agricoles de cette province, a déclaré Leonard Preyra, ministre des affaires communautaires, de la culture et du patrimoine de la Nouvelle-Écosse. Grâce à cette désignation prestigieuse et à la protection rehaussée qui en découle, toute la population de la Nouvelle-Écosse et du monde entier pourra profiter des richesses culturelles et patrimoniales de la région pendant de nombreuses années. »

Parcs Canada a pour mandat de présenter aux Canadiens et Canadiennes d'aujourd'hui et de demain des exemples significatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada. Parcs Canada est l'agence responsable de la mise en application de la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO au Canada. Sur les 16 sites canadiens du patrimoine mondial, 11 renferment des aires gérées par Parcs Canada.

Document d'information associé à ce communiqué.

(Également diffusé sur Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.)

Pour voir la première photo associée à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20120630-OfficialInscription_Parka.jpg.

Pour voir la deuxième photo associée à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20120630-Singature_Image_of_the_Landscape.jpg.

Renseignements