AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

23 févr. 2009 14h40 HE

Le Canada annonce un autre élément de son plan pour accroître l'efficacité de l'aide

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 23 fév. 2009) - Donnant suite à son engagement en faveur d'une aide internationale plus centrée, plus efficace et plus responsable, le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui qu'il amorçait une autre étape importante de son plan d'action pour accroître l'efficacité de son aide. Il concentrera ses efforts sur 20 pays en regroupant les ressources, en ciblant les programmes et en améliorant la coordination.

"Notre gouvernement a promis d'accroître l'efficacité de l'aide internationale canadienne, à savoir en tirer les plus importantes retombées possibles, a déclaré la ministre de la Coopération internationale, Bev Oda. Nous continuerons de venir en aide aux plus démunis, mais notre aide bilatérale sera concentrée pour mieux tirer parti du financement consacré à l'aide et faire toute la différence au monde pour les gens à qui nous venons en aide."

L'aide bilatérale représente environ 53 % du budget d'aide canadien. En concentrant dans 20 pays 80 % de l'aide bilatérale et en améliorant les activités canadiennes dans les autres pays partenaires bilatéraux, l'ACDI obtiendra de meilleurs résultats et consacrera davantage de ressources aux plus démunis.

Les programmes multilatéraux de l'ACDI continueront d'appuyer les efforts internationaux, entre autres le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l'Initiative pour sauver un million de vies, dirigée par le Canada, ainsi que le Programme alimentaire mondial des Nations Unies. Par nos activités d'aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe, nous continuerons de venir en aide aux sinistrés aux prises avec des désastres naturels ou une crise humanitaire. Ces programmes ne seront pas touchés par les changements apportés à l'aide bilatérale.

Une étape importante en vue d'accroître l'efficacité de l'aide a déjà été franchie l'an dernier, lorsque la ministre Oda a annoncé que le Canada déliait complètement son aide alimentaire et que la totalité du financement d'activités d'aide au développement de l'ACDI serait délié d'ici 2012-2013. Le déliement de l'aide permet d'intervenir plus rapidement en temps de crise, de réduire les coûts de transport et, d'abord et avant tout, de tirer le meilleur parti du financement canadien consacré à l'aide, par l'achat de denrées là où les prix sont les plus bas.

Ces mesures s'ajoutent à une plus grande présence du personnel de l'ACDI sur le terrain, favorisant à la fois une meilleure planification et une plus grande responsabilisation, de même que des mécanismes d'évaluation et de reddition de compte améliorés. Le Canada continuera de renforcer la concentration de l'aide et d'améliorer le plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide.

Afghanistan, Bangladesh, Bolivie, Caraïbes, Colombie, Cisjordanie et bande de Gaza, Ethiopie, Ghana, Haïti, Honduras, Indonésie, Mali, Mozambique, Pakistan, Pérou, Senegal,Sudan, Tanzanie, Ukraine, Vietnam

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Michelle Coates
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    media@acdi-cida.gc.ca