Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

20 févr. 2008 08h48 HE

Le Canada contribue à des travaux de recherche scientifique conjoints sur le saumon de l'Atlantique

ST-JOHN'S, TERRENEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 20 fév. 2008) - L'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui que le Canada apportera cette année une contribution d'une valeur de 800 000 $ au programme scientifique Salmon At Sea, qui est géré par l'Organisation pour la conservation du saumon de l'Atlantique Nord.

"Je suis fier que le Canada apporte cette importante contribution à la recherche scientifique internationale dans ce domaine", a déclaré le ministre Hearn. "Nous devons aider à déterminer les causes de la mortalité des saumons lors de leur migration en mer afin de prendre les mesures nécessaires pour réduire la mortalité des stocks futurs de saumons en mer."

La contribution du Canada au programme Salmon At Sea représente 23 jours de temps-navire durant lesquels des scientifiques recueilleront des données sur la mortalité en mer du saumon de l'Atlantique. Le coût du temps-navire s'élève à environ 500 000 $, et une somme supplémentaire de 300 000 $ servira à couvrir les frais de personnel, d'équipement et de logistique. Les données recueillies par les scientifiques seront analysées et traitées dans le cadre d'une recherche scientifique. L'information qui en découlera permettra d'améliorer les connaissances du cycle de vie du saumon de l'Atlantique en mer. Il importe que le Canada comprenne mieux le comportement du saumon afin d'orienter ses activités en conséquence.

Le cycle de vie du saumon de l'Atlantique comprend de grandes migrations entre les rivières de frai et les aires d'alimentation des océans. Ainsi, bon nombre de saumons de l'Atlantique provenant du Canada, des Etats-Unis et de pays européens migrent sur la côte Ouest du Groenland pour se nourrir avant de retourner frayer dans leur cours d'eau d'origine.

Des scientifiques et des hauts représentants de trois bureaux régionaux de Pêches et Océans Canada, de la province de Québec, du National Marine Fisheries Service des Etats-Unis et de l'Organisation pour la conservation du saumon de l'Atlantique Nord font partie du partenariat qui étudie la mortalité du saumon en mer. La Fédération du saumon Atlantique au Canada participe aussi à un certain nombre d'initiatives en cours dans ce domaine.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    613-990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Cabinet du ministre
    Joshua Zanin
    Adjoint spécial, Communications
    613-992-3474
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    www.dfo-mpo.gc.ca
    www.surpeche.gc.ca